doTERRA, mon choix d’happy yogini

doTERRA, mon choix d’happy yogini

Tu le sais déjà, la pratique du yoga a ce pouvoir de s’étendre bien au-delà des limites de notre tapis. Que l’on pratique une fois par semaine ou chaque jour, on se voit changer, évoluer vers une meilleure version de nous-même.

Sourire plus, râler moins, voir le meilleur en chacun. Plus ouvert, à l’écoute, le yoga nous apprend aussi à faire plus de choses en conscience.

Je pourrais écrire un bouquin entier sur ce que le yoga a changé pour moi. Mais comme je n’ai que quelques mots, je voudrais te parler de doTerra.

doTerra est une multinationale américaine. Je sais, ça pique. Mais soyons clairs, je ne suis pas là pour t’envoyer du rêve, simplement pour te partager une expérience.

Elle voit le jour en 2008 sous l’impulsion de professionnels de santé et de business men qui, partageant les mêmes valeurs, décident de s’associer autour d’un objectif commun: créer des huiles essentielles d’une qualité exceptionnelle et devenir la référence en matières d’huiles essentielles thérapeutiques.

J’utilise les huiles essentielles depuis presque toujours, mes musts étant la lavande, le citron et la menthe poivrée. Des incontournables que je trimbale depuis des années.

Lorsque j’ai commencé à les utiliser, fidèle à moi-même, j’ai tout de suite cherché le meilleur deal: avoir le flacon le plus gros en payant le moins cher possible. Des années plus tard, en découvrant la lavande, le citron et la menthe poivrée doTerra, j’ai compris que j’étais complètement à côté de mes pompes.

Alors depuis, j’ai évidemment donné congés à mes anciennes huiles et je suis devenue une pro doTerra. En commençant à m’intéresser de plus près à cette multinationale qui met un kique à un paquet de clichés, j’ai découvert une nouvelle manière de prendre soin de moi.

La qualité doTerra

En Europe, parmi les certifications les plus “rassurantes” qui existent lorsque l’on fait un peu gaffe à sa santé et à l’environnement, nous avons le label Ecocert et le label AB.

Ces labels suivent un certain cahier des charges qui se veut respectueux de l’écosystème global. OGM limités à 0,9%, pesticides interdits pendant la production etc. etc.

Ça, ce sont les faits. Il y a quelques jours, je suis tombée sur un reportage de France 5 intitulé La face cachée du bio low cost. Quand le bio se démocratise et s’industrialise, quid de la qualité ? Je vous invite à y jeter un œil si vous avez un peu de temps devant vous. C’est assez flippant. Ce reportage m’a conforté dans le fait que ces labels ont une valeur relative quant à la qualité des produits qu’ils se targuent de mettre en avant.

Pour débarquer en Europe et en particulier en France, doTerra s’est donc vite rendu compte que les certifications qui existaient étaient bien light en comparaison de leurs propres exigences.

Ainsi est née la certification CPTG – Certitied Pure Therapeutic Grade. Toutes les huiles doTerra sont donc certifiées pures de qualité thérapeutique.

Alors tu vas me dire, c’est bien joli ton truc mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Et bien grosso modo, tu prends les critères les plus exigeants de toutes les certifications qui existent, tu en ajoutes encore quelques-uns et tu restes loin du compte.

Un exemple. Une fois par an, les marques d’huiles essentielles sont soumises à des tests de qualité effectués sur un échantillon de production. Ces tests obligatoires sont au nombre de 4. Avec la certification CPTG, ce sont 11 tests qui doivent être effectués.

De surcroît, ces tests ne sont pas effectués sur un échantillon mais bien sur l’ensemble de la production. Ces 11 tests sont mêmes réalisés 2 fois. Une fois à la récolte, et une autre à l’embouteillage.

Autrement dit, tous les flacons doTerra qui finissent chez toi, chaque goutte que tu ingères, diffuses ou applique sur toi et ta famille a été testée et respecte la certification CPTG.

Cette certif’, validée par des laboratoires indépendants, est évidemment ouverte à toutes les marques d’huiles essentielles. Pourtant aujourd’hui, seule doTerra peut se targuer de la détenir.

L’engagement éthique doTerra

Nous sommes tous concernés par les conditions dans lesquelles sont fabriqués les produits que l’on consomme. Tous. A moins d’être parfaitement insensibles, on a tous été choqués par l’effondrement du building Rana Plazza au Bengladesh ou par les conditions de travail des producteurs de bananes en Equateur.

Pour autant, on ferme souvent les yeux sur tout ça. C’est honteusement paradoxal, mais j’ai envie de dire que c’est humain. Concernés oui, mais pas prêts à faire une croix sur le délicieux banana bread ou sur cette superbe robe Zara qui nous a tapé dans l’œil. C’origan-breath-encensest comme ça. Nous sommes plein de contradictions. Pour autant, cela ne fait pas de nous des monstres d’égoïsme insensibles.

Là-dessus, doTerra est une entreprise exceptionnelle. La boîte a offert à chacun de ses producteurs indépendants des contrats d’exclusivité. A travers ces contrats, elle s’engage à fournir à chacun de ses producteurs un salaire. Un vrai salaire, pas une commission par-dessus la jambe. Ce salaire permet de faire vivre décemment le producteur et sa famille. Acheter mes huiles magiques chez DoTerra, c’est aussi supporter et participer à ce système équitable.

La famille doTerra

Savoir s’entourer, c’est aussi ce que m’a appris le yoga. Plus on avance, plus on est à même de savoir qu’elles sont les personnes que l’on veut garder autour de nous et celles qui ne nous font pas tant de bien que ça.

doTerra ne vend ses huiles qu’au travers de ses clients. Des personnes qui connaissent les huiles, qui les utilisent et ont un retour d’expérience à partager. Ces personnes ne sont pas nécessairement des vendeuses dans l’âme, et c’est peut-être aussi ça qui me plaît.

J’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs de ces personnes des 4 coins du globe et j’ai été assez étonnée de voir à quel point elles étaient toutes, sans exception, juste hyper adorables. Bienveillance, écoute, attention. Des gens passionnées par le mieux-être, chacun à leur façon. Thérapeutes, mamans, sportifs, chefs d’entreprise, ces personnes ont toutes des expériences incroyables, des sujets de conversation passionnants et évidemment, des conseils précieux concernant l’utilisation des huiles essentielles.

Entourée de cette équipe, j’apprends chaque jour de nouvelles choses sur les huiles. Une sorte de formation en aromathérapie version casual et, surtout, riche en expériences concrètes. Et ça, ça me plaît.

Une nouvelle manière de consommer

Depuis que j’ai découvert doTerra, j’ai aussi changé beaucoup de choses à ma façon de consommer. Même si je suis pro-bio et local, j’ai toujours cherché le meilleur deal. Dépenser moins et consommer mieux. Si, dans une certaine mesure, cela est possible, je pense aujourd’hui qu’on ne peut avoir la qualité sans y mettre le prix. C’est d’ailleurs la conclusion de ce reportage sur le bio “low-cost”. Moi qui achetais tous mes produits (bio) chez Carouf en pensant consommer mieux pour moi, pour la planète et pour les producteurs… hérésie.

menthe-poivreeEt puis dernièrement, j’ai lu ce livre. The Book of Abundance. Bouquin super intéressant dont j’ai d’ailleurs parlé sur la page Facebook My Happy Yoga.

Il met en évidence une corrélation entre notre rapport à l’argent, notre rapport au pouvoir et notre rapport à l’amour. Sous forme d’exercices, ce livre te laisse être le héros de l’histoire. Guidé, c’est toi seul qui trouve les réponses à tes questions. Ainsi, tu t’aperçois très vite que le rapport que tu entretiens avec ses 3 “énergies” comme il les appelle dans le livre, est tout simplement le même !

Ce bouquin a totalement bouleversé mon point de vue sur l’argent et mon rapport à lui. Et doTerra continue de me conforter dans ce nouveau paradigme.

Aujourd’hui, je fais beaucoup plus attention à la qualité des produits que je consomme. Je ne me laisse plus aveuglée par les labels et les appellations. J’essaye de voir au-delà, de trouver des solutions alternatives et surtout, je n’ai plus peur de dépenser plus pour me garantir une vie plus saine et en accord avec mes valeurs.

Lorsque j’ai découvert le prix des huiles essentielles doTerra, j’ai juste halluciné. Oui, elles sont chères. Je crois que l’on peut même dire que ce sont les plus chères du marché. Et puis j’ai sauté le pas. Juste pour voir.

Ce prix, je le paye volontiers pour m’assurer que chacune de mes huiles a été testée dans les meilleures conditions, qu’elles ne sont pas coupées à d’autres substances et que les mecs à l’autre bout de la planète qui triment comme des forcenés pour notre bien-être sont récompensés à leur juste valeur.

Bref, pour être en accord avec les valeurs que je défends et, aussi, soyons francs, pour être peinarde, j’ai choisi doTerra !

Cher happy yogi, tu souhaites en savoir plus sur les huiles essentielles et en particulier les huiles magiques doTERRA ? Rejoins la page Facebook My Magic Oils et laisse toi tenter par un atelier Yoga ou Méditation bercé.e par les effluves des huiles magiques ! Toutes les infos ici → http://my-happy-yoga.com/ateliers-yoga-meditation/

my-magic-oils

4 commentaires

    Chouette témoignage ! Merci, ma Emilie ! J’avais entendu parler de l’émission sur le low cost bio et du livre sur l’Abondance, mais là j me dis que je dois vraiment trouver le temps de m’y pencher. Comme toi, j’apprends à choisir la qualité quitte à redistribuer mon budget différemment sur le mois. C’est trop important et je pense que ce n’est qu’une fois que tu décides que tu le vaux, que tu es prêt à déployer tous tes talents pour rendre ce style de vie réel, mois après mois. A bientôt, Magic Emily !

    Coucou,
    Merci pour cet article, je me suis abonnée à la page ! comme ça j’en apprendrais plus sur les huiles essentielles biz

Rejoins les happys yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

   



Happy Search




Happy Instagram

Me contacter

07 5038 64 05

emilie@my-happy-yoga.com

Mes happy partenaires !


&

&

My Happy Yoga au JT d'M6 !

Rejoignez les happys yogis !

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien rater !

   
close

Rejoins la communauté
My Happy Yoga !



Inscris-toi gratuitement à l'Happy News pour recevoir les derniers articles parus ainsi que tout un tas d'exclus réservées aux abonnés !