[Vlog] Yoga Teacher Training – Gokulam

[Vlog] Yoga Teacher Training – Gokulam

Hello mes happy yogis !

Nouveau jour off après 6 jours de yoga en mode intensif ! Tout le monde attendait avec impatience ce break laaaaargement mérité !

Malheureusement, je n’aurai pas réalisé l’un de mes rêves, celui de passer du temps avec les éléphants. L’aventure semblait beaucoup trop compliquée à réaliser. Par ailleurs, certains m’ont révélé que les éléphants étaient généralement maltraités dans ce genre d’endroit. Ça m’a totalement dissuadée d’aller plus loin dans mon projet. En effet, que ce soit en Inde ou ailleurs (Thaïlande, Indonésie etc.), les safaris à dos d’éléphants sont des attractions touristiques bien rôdées qui laissent peu de place au respect de la condition animale. Les éléphants sont mal nourris, parfois battus, bref, atroce. Donc pas vraiment envie de contribuer à ça. Moi qui croyais que ces éléphants vivaient en liberté dans un parc naturel sous le regard bienveillant de soigneurs et de personnes chargées d’assurer leur bien-être, j’ai quelque peu déchanté.

Quoi qu’il en soit, j’ai tout de même trouvé de quoi bien m’occuper pour cette deuxième journée off ! Direction le quartier yogi de Mysore, Gokulam. Là-bas, contrairement à ce que j’avais vu jusqu’ici en Inde, beaucoup de touristes dans les rues ! Il y avait même des endroits où il n’y avait que ça ! Gokulam est en effet réputé pour accueillir les yogis du monde entier pour des retraites et des formations type Yoga Teacher Training comme celui que je fais avec Samyak.

Ma principale activité de la journée a donc été de ne rien faire J Traîner dans les cafés et prendre mon temps. De toute façon, là-bas, impossible d’être pressée ! Les indiens sont tran-quils. 25 minutes pour avoir ton smoothie, 45 pour ton déjeuner. Bref, ma patience fut mise à rude épreuve et j’ai accepté le challenge avec beaucoup de sagesse !

J’ai également profité du quartier et de ses nombreuses boutiques de yoga pour faire un peu de shopping. Fringues, accessoires, nourriture, Gokulam est véritablement le paradis des yogis ! En revanche, j’ai trouvé que les prix étaient plutôt élevés. L’équivalent de 10€ pour un joli tot-bag ou 30€ pour un top de yoga ou encore 45€ pour un yogapants, ça frise les tarifs français ! Du coup j’ai dû me réfréner un peu 😉

Sur le retour à l’ashram, j’ai eu la chance de pouvoir conduire le tuk-tuk ! Une sacrée expérience ! Mes parents me tueraient sûrement de le savoir… et ils le seront probablement maintenant ! La route là-bas est juste ultra dangereuse. Elle se partage voitures, bus, camions plein à craquer, tuk-tuk, motos et piétons de manière absolument anarchique. Personne ne respecte les limitations et encore moins les règles élémentaires de sécurité type « On double SEULEMENT par la droite ». On voit régulièrement 3 voire 4 personnes sur un même scooter (des enfants, souvent) et sans casque, évidemment. Et ça klaxonne de partout. Bref, j’ai conduis dans ce bazar et c’était génial ! Même s’ils n’utilisent pas les rétroviseurs et encore moins les clignotants (klaxonner suffit visiblement à annoncer notre arrivée imminente), j’ai réussi à me frayer un chemin dans cette jungle routière hostile. Une chouette expérience ! Mon co-pilote était même impressionné 😀

En somme, un nouveau day-off riche en belles expériences et en chouette rencontres. A venir très vite, la troisième semaine du yoga teacher training qui s’annonce encore plus intense !

Stay tuned les happy yogis !

Tu veux voir ou revoir les autres vlogs sur mon Yoga Teacher Training en Inde ? C’est par ici !

Première semaine en Inde

Aventures à Mysore

Deuxième semaine de formation 

2 commentaires

    Quelle belle expérience!

    Idem pour mon séjour en Thaïlande, a Kaho Lak, les éléphants étaient juste la pour les balades avec les chevilles liées…. Tout comme toi je n’ai pas contribué. Dans le nord il y a des refuges pour l’éléphants handicapé vieux où les visiteurs contribuent aux soins, aux repas et aux bains….
    C’est une promesse que je me suis faite 😉

    oh 🙁 C’est rassurant en tout cas de savoir qu’il existe des centres où l’on va justement prendre soin de ces animaux qui n’ont pas forcément eu une vie facile.. Et top que les touristes puissent participer ! 🙂

Rejoins les happys yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

   



Happy Search




Happy Instagram

Me contacter

07 5038 64 05

emilie@my-happy-yoga.com

Mes happy partenaires !


&

&

My Happy Yoga au JT d'M6 !

Rejoignez les happys yogis !

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien rater !

   
close

Rejoins la communauté
My Happy Yoga !



Inscris-toi gratuitement à l'Happy News pour recevoir les derniers articles parus ainsi que tout un tas d'exclus réservées aux abonnés !