Clé du Bonheur n°2 : Se fixer des objectifs

clé du bonheur 2 - se fixer des objectifs

Deuxième semaine de notre Saga du Bonheur. Pour rappel, la première clé du bonheur qui a été révélée la semaine dernière est “Cultive ton esprit comme un jardin”. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le billet “Clé du Bonheur n°1  : Entretenir le jardin“.

Toujours selon ce fabuleux bouquin Le moine qui vendit sa Ferrari – d’ailleurs, vous l’avez lu du coup ?! Si oui, je suis curieuse de connaître vos ressentis !! –  voici le deuxième secret du bonheur.

Clé n°2 du Bonheur

Fixe-toi des objectifs et garde toujours un œil dessus

Ça paraît plutôt simple vu comme ça mais, entre nous, qui a déjà pris le temps de se demander ce qu’il voulait vraiment dans la vie ?

D’un point de vue pro, peut-être. J’imagine que tu t’es déjà interrogé•e sur ton parcours, tes compétences, tes envies, avec pour objectif d’avoir une vie professionnelle en accord avec tes valeurs.

Mais plus globalement, est-ce que tu t’es déjà posé•e 5 minutes pour te demander ce que tu voulais vraiment être ? Businessman/woman ? Sportif•ve accompli•e ? Artiste libéré•e ? Tout ça à la fois ?

Savoir ce que l’on veut peut tout changer. Parce que savoir ce que l’on veut, c’est se donner les moyens de l’obtenir.

Dans le bouquin, notre moine explique à son “élève” qu’il doit trouver ce qui lui plaît le plus et le faire le plus souvent possible.

On est d’accord que là aussi, ya rien de plus logique. Mais là aussi, honnêtement, qui prend le temps de le faire ?

Un des trucs que j’aime le plus, par exemple, c’est la musique. A chaque fois que je m’y remets, je me sens heureuse, en accord avec moi-même. Je me dis “Mais p**** j’adore ça ! Pourquoi je ne le fais pas plus souvent ?!”

Et c’est vrai. Pourquoi je ne le fais pas plus souvent ? Parce que le temps, parce que la vie quoi. Trouver le temps de faire ce qu’on aime, c’est, pour beaucoup, utopique. Sauf que, tu veux un scoop ? Un truc que j’ai compris il y a un moment, c’est que le temps, tu ne le trouves pas, tu le prends. Oui les journées ne font toujours que 24h, et quand on bosse tard, quand on a des enfants, des responsabilités etc. etc. ça paraît impossible. En réalité, c’est à toi de choisir comment tu veux utiliser ton temps.

Tu aimes faire du sport ? Fonces-y après le boulot et rentre un peu plus tard chez toi. Ça t’évitera en plus de tomber dans les heures de pointe. 2 bonus pour le prix d’un, c’est cadeau. 🙂

Tu aimes peindre ? Résiste à l’appel du canap’ et de la télé quand tu rentres chez toi, et peins.

Je sais que tout ça peut paraître un peu dingue voire carrément surréaliste. Evidemment que c’est plus facile d’allumer sa télé en rentrant que d’attraper sa guitare ou de ressortir courir. Mais c’est possible.

La semaine dernière, j’ai rencontré une femme extraordinaire qui mène pourtant une vie presque ordinaire. Professionnellement, elle est son propre patron, bosse sur plusieurs projets qu’elle semble tous maîtriser parfaitement. Elle élève 2 enfants à qui elle fait l’école, tous les jours, à la maison. Avec tout ça, elle trouve encore le moyen de t’envoyer les bonnes énergies, t’offrir une oreille bienveillante et attentive et te prodiguer les conseils qui tapent dans le mille. Elle rayonne quoi. Et pourtant, sauf erreur de ma part, ses journées aussi ne font que 24h.

Clé du Bonheur n°2 – Mise en pratique

Le pouvoir de l’auto-examen

Se fixer des objectifs, ça peut aller de devenir bilingue slovène à perdre 5kg, en passant par trouver l’amour. Ou les 3, en fait on s’en fout. Ce qui compte, c’est de savoir où l’on va.

Aussi, il peut être intéressant de prendre un moment de se poser et de se demander ce que l’on veut, et ce dans tous les domaines. Pro, perso, physique, spirituel, social etc.

Une fois pour toute ou bien chaque mois, chaque semaine ou chaque jour, Interroge-toi sur ce que tu veux vraiment et, surtout établit tes priorités.

pouvoir-priorité

Dans mon taf, je veux offrir aux élèves le meilleur du yoga. Je veux qu’ils touchent du doigt la maîtrise de leur corps et de leur mental, qu’ils s’ancrent dans le présent, qu’ils jouissent de chaque chose que la vie leur offre bref, qu’ils trouvent leur propre chemin vers le bonheur. Ambitieux ? Peut-être. Mais au moins, je sais ce que je veux.

Si je me lève tous les jours à 11h parce que j’ai fait la nouba avec les potes, que je pratique le yoga uniquement quand j’en ai envie, est-ce que j’attendrai mon objectif ? Probablement pas.

Pourtant, j’adore ça faire la nouba. Et puis, voir les potes régulièrement, c’est aussi l’un de mes objectifs sociaux. Dans ce cas, comment gérer mes priorités ? Voir mes potes ne fait pas de moi une mauvaise prof de yoga. Mais me lever à 11h tous les jours et ne pas pratiquer assez, si.

Tu vois où je veux en venir ? Fais ce qui te fait plaisir mais ne perds pas de vue tes objectifs. Fais la fête toute la nuit mais lève-toi à l’aube pour pratiquer. Vois tes potes autour d’une bière mais n’oublie pas ton lait d’or le matin. Bref, trouve ton équilibre.

La méthode en 5 étapes pour atteindre ses objectifs

Etape 1 – Avoir une vision claire du résultat

On l’a vu dans le secret n° 1, se projeter dans la réussite conditionne le résultat. Une fois que tu connais tes priorités et tes objectifs, imagine-toi en train de les atteindre. C’est le fameux Secret du Lac que nous avons vu la semaine dernière.

Etape 2 – Créer une pression positive

“J’attends toujours le dernier moment pour faire les choses, je bosse mieux sous pression”. Une rengaine que l’on a souvent entendue, voire carrément assénée. Si tu t’y reconnais, c’est que tu connais le pouvoir positif de la pression.

Si tu l’as simplement entendue, tu peux tout de même envisager que de se mettre la pression peut être inspirant et positif. Imagine que tu annonces à tes potes que tu te mets au régime. Au resto, tu vas peut être avoir des scrupules à commander l’entrecôte si tes potes savent que tu es à la diète. Sinon, tu peux être sûr d’en entendre parler un moment…

Pour ma part, je ne me trouve pas particulièrement plus efficace sous la pression de manière générale. Pourtant, depuis que j’ai annoncé à mon mec que je me lançais dans ce défi du bonheur sur un mois, bah même quand j’ai un peu la flemme de me lever le matin, de faire mon yoga et ma méditation sur la rose et tout le reste, je le fais quand même parce que, quelque part, je me sens engagée auprès de lui. J’ai envie qu’il soit fier, qu’il voit que je peux respecter mes engagements.

C’est con, mais je crois que c’est humain. Essaye et tu me diras si ça ne marche pas.

Etape 3 – Se donner une échéance

Etablir une date butoir à notre objectif est aussi un moyen de créer une pression positive. Et puis, à l’instar d’un phare que l’on apercevrait au loin et que l’on chercherait à rejoindre, la deadline permet de nous donner une vision plus concrète de notre objectif.

Cette année, je m’étais dit que j’allais apprendre l’italien. J’ai jusqu’au 31 décembre pour atteindre cet objectif, et je n’ai pas commencé. A 5 mois de l’échéance, beaucoup se diraient déjà que c’est trop tard. Mais non ! 5 mois, c’est long ! Cette date butoir me motive et me permets aussi d’organiser les différentes étapes qui me permettront d’atteindre cet objectif.

Autre exemple. L’un de mes plus grands objectifs de vie, c’est d’être une super maman. Depuis que j’ai formulé véritablement cet objectif, j’ai réalisé que, plus ou moins consciemment, tout ce que je faisais dans ma vie depuis quelques années allait dans cette direction. La découverte du yoga, ma quête personnelle, mes choix, ma reconversion pro etc. Aussi, je sais que chaque jour qui me sépare de la maternité, aussi loin soit la deadline, me rapproche de mon objectif.

Etape 4 – Le Livre des Rêves

Apprends à te connaître en notant dans un carnet tes envies, tes objectifs et tes rêves. Il peut t’aider à éclaircir qui tu es vraiment.

En y notant quels sont tes objectifs dans tous les domaines de la vie, tu y verras plus clair sur qui tu es et, fatalement, tu trouveras aussi la paix de l’esprit. Plus de question à se poser, tu sais où tu vas.

Tous les domaines peuvent être envisagés. Note ce que tu veux être, mais aussi ce que tu veux avoir et ce que tu veux faire. Tu rêves d’une villa avec piscine ? Tu veux avoir de meilleurs rapports avec tes voisins ? Un ventre plat ? Faire de la plongée ? Apprendre le piano ? Etre comédien ? Note tout cela, du plus accessible au rêve le plus fou.

Noter ce que tu veux, c’est faire le premier pas pour y accéder. D’ailleurs, cette partie du livre me rappelle une citation que j’avais trouvée dans L’Alchimiste et que, depuis, je me répète chaque jour, comme par réflexe:

«Quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.»

Etape 5 – Créer une nouvelle habitude en 21 jours

On dit qu’il faut 21 jours pour créer une nouvelle habitude. Je ne sais pas d’où ça sort exactement mais je sais que c’est une notion qui fait généralement débat.

N’empêche qu’on en parle aussi dans le bouquin. Il parait que d’appliquer ces conseils pratiques pendant 21 jours peut changer radicalement notre vie.

Alors, rdv dans 21 jours ?

Découvrez sans plus attendre les autres secrets du bonheur !

Clé du Bonheur n°1 : Entretenir le jardin

Clé du Bonheur n°3 : La maîtrise de soi

Clé du Bonheur n°4 : Développer sa volonté

Clé du Bonheur n°5 : Gérer son temps

Clé du Bonheur n°6 : Aider les autres

Clé du Bonheur n°7: Vivre l’instant présent

Exprimez-vous!

2 Comments

  1. Je m’y retrouve complètement… Mon idée de lancer un blog décalée sur la photographie et son Impact sur la vie, mes 20min de yoga par jours (21j déjÀ dépassés… et je deroule le tapis maintenant comme par Reflex 🙂 )
    Enfin même avec tout ca, tant de choses auxquelles j’aspire m’échappent encore !

    • Salut jolie So, je pense qu’en effet tu as déjà une bonne idée de tes objectifs et de tes priorités alors ne soit pas trop exigeante avec toi-même, les choses qui t’échappent aujourd’hui te rattraperont demain, en temps voulu. S’il y a une chose que j’apprends avec le yoga et toute cette quête de moi-même, c’est la patience 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *