Le Yoga Nidra ou comment accéder à ses rêves?…

jeune femme dans son lit qui rêve de my happy yoga

Pour la toute première rubrique J’ai testé pour vous, je me suis intéressée au Yoga Nidra.

 

Qu’est-ce que le Yoga Nidra ?

Avant d’assister au cours, je me suis rencardée sur le net pour comprendre un peu ce qui se cachait derrière cette discipline que l’on appelle aussi Yoga du Sommeil.

Ce que j’en ai retenu, c’est que contrairement aux idées reçues (décidémment, elles se glissent partout celles-là ! → Yoga, les 5 meilleurs clichés), le Yoga Nidra n’est pas un yoga destiné à améliorer le sommeil. Certes les méthodes utilisées favorisent grandement l’endormissement et la qualité du sommeil, mais le principe du Yoga Nidra va bien au-delà de ça.

Fondé sur des techniques de respiration, méditation et visualisation, [inlinetweet prefix=”” tweeter=”My Happy Yoga” suffix=”#yoga #yogadusommeil #yoganidra #my_happy_yoga”]le Yoga Nidra nous amène à un état qualifié de “sommeil lucide” qui oscille entre veille et rêve.[/inlinetweet]

Ça c’est la théorie. Voyons maintenant dans la pratique comment ça se passe.

Yoga Nidra: le test, Jour J

Après une journée bien pourrie au boulot, j’avais juste envie de rentrer chez moi, ouvrir une bonne bouteille de vin (oui on l’a déjà dit, c’est pas très “yoga-centric” tout ça) et me caler devant un film drôle. Sauf que je m’étais engagée auprès de Nathalie, ma prof d’un soir. Non seulement j’avais booké le cours, mais surtout je lui avais demandé de me consacrer un peu de temps pour me parler de son parcours et du yoga Nidra.

Bref, pas moyen de me défiler…

Dans la voiture avant d’arriver, je me répétais “On ne regrette jamais d’être allée à un cours, seulement de l’avoir loupé”.

C’est agaçant… mais tellement vrai !

J’arrive donc au cours avec un bon quart d’heure d’avance, pas tellement à l’aise. En fait, je me sentais un peu tarte après notre petit entretien téléphonique de la semaine d’avant. Entre mon enthousiasme (sur-excitation?) de faire ma première “interview” et mes questions bizarres, j’avais l’impression qu’elle me prenait déjà pour une dingo. (Ahhhh ce satané mental!)

En gros, la conversion a dû donner à peu près ça:

Moi : “Bonjour! Je vous appelle car j’ai créé un blog de yoga dans lequel j’aimerais notamment casser les clichés sur la discipline, lui donner une image un peu plus “pêchue”, moderne. J’aimerais tester le Yoga Nidra pour les lectrices (et lecteurs!) et leur parler un peu de vous et de votre vie avec le yoga.”

Nathalie: “Oui pas de problème. En revanche le Yoga Nidra, c’est pas le Yoga le plus “pêchu” non plus…”

…Premier moment de solitude…

Je poursuis: “Ah et puis dernière question: Je viens en voiture; j’ai cru comprendre que Yoga Nidra voulait dire “Yoga du Sommeil”; est-ce que je serai en forme pour reprendre la voiture ? Est-ce qu’il y a des risques, des contre-indications pour reprendre la voiture ?”

…Second moment de solitude…

Quoi que je persiste à penser que je ne suis pas la seule à me poser la question ! Si ?!

Nathalie a l’air sympa. Je trouve qu’elle colle bien à l’idée que j’aimerais transmettre du yoga. Elle a la pêche, de l’humour. Au départ, sa vivacité m’a un peu surprise, surtout pour démarrer un cours de Yoga du sommeil ! Et finalement, je commence doucement à comprendre qu’il n’y a pas besoin d’être “mollasse”, parler d’une voix douce et basse et garder son sérieux pour être prof de yoga. On a tous notre caractère, même les profs de yoga!

Jolie image représentant un ciel au-dessus des nuages avec quelques rayons de soleil. Il est écrit en anglais : dare to dream, ce que l’on traduit en français par : ose rêver. Yoga nidra, yoga du sommeil

Yoga Nidra: la séance

Le cours commence, Nathalie nous invite à “trouver le souffle du dormeur”. On commence par un exercice de respiration consciente, allongés sur le dos. Le cours alterne exercices et moments de partage entre prof et élèves. Cela permet d’échanger sur notre expérience de la pratique.

La plupart des postures se déroulent en position couchée et en statique. Les prāṇāyāmas que l’on faits pendant la séance sont “revisités”, inédits pour moi.

La séance se clôture par une longue relaxation avec visualisation de paysages qui nous permet doucement de se rapprocher de cet état de sommeil conscient. Elle est suivie comme toujours d’un échange sur le vécu de l’expérience.

J’ai bien aimé la pratique. J’ai aimé sortir de mes cours habituels de yoga et l’effet que cela m’a procuré. Je crois même m’être retrouvée dans cet état un peu particulier entre rêve et réalité. J’avais commencé à vous décrire cet état mais, comme souvent au yoga, les mots s’inclinent devant l’expérience de chacun.

Entre les cours, les élèves sont invités à essayer les exercices chez eux. Pour les aider, Nathalie donne accès via le net aux enregistrements qu’elle fait pendant les séances. J’invite tous les profs qui me lisent à adopter cette technique, je trouve ça juste génial.

Yoga Nidra: la prof

Après le cours, Nathalie a donc eu la gentillesse de me consacrer un peu de temps pour me parler d’elle et de son rapport au yoga.

Athlète de haut niveau, elle se retrouve clouée au lit après un accident. Ses repères changent, elle doit s’adapter. Elle s’entend même dire qu’elle ne marchera plus. Les séances de kiné s’enchaînent et un jour, elle repère un livre de yoga dans le centre de rééducation. Adepte du yoga, son kiné lui conseille quelques ouvrages. A travers la lecture, Nathalie découvre une autre façon d’appréhender son corps.

Dès son premier cours de Hatha Yoga, la magie opère. Et ça fait maintenant 20 ans que ça dure.

Traductrice de formation, elle poursuit sa vie professionnelle dans cette voie. Sauf que rester vissée sur une chaise devant un écran, c’est pas vraiment son truc ! Une tendinite au poignet va lui offrir la chance d’essayer autre chose. Elle l’a saisie et donne son premier cours de yoga dans le local qu’elle partage avec une amie pour le boulot. Une révélation. Etre avec les autres, c’est ça son vrai kif. Et si, en plus, on peut leur apporter quelque chose, quoi de mieux?

Au cours de ses nombreux stages, Nathalie s’intéresse au Yoga Nidra. Elle y découvre comment appréhender le sommeil différemment. “En yoga nidra, on part du principe que même dormir devrait aider à aller plus loin dans l’exploration de la conscience”.

Elle invite avant tout à dédramatiser les problèmes de sommeil et à envisager la nuit non plus avec angoisse, mais comme “un espace magique de créativité”.

Les techniques de Yoga Nidra se révèlent efficaces pour favoriser l’endormissement. Mais elles vont bien plus loin que ça en permettant aussi d’apprivoiser notre sommeil et ses différentes phases jusqu’à, peut-être, atteindre cet état de “sommeil conscient”.

Nathalie enseigne le yoga depuis 13 ans. Entre ses cours de Hatha et de Yoga Nidra, elle s’intéresse de plus en plus au yoga des enfants. Un nouveau défi à relever! Pleine d’énergie et non conventionnelle, elle me donne envie de poursuivre dans la voie que j’ai mis 27 ans à choisir, tout en continuant à afficher ce que je suis sans complexe. Je suis très heureuse d’avoir pu partager ce petit moment d’intimité avec elle.

Un grand merci donc, à Nathalie Hérault, pour son temps et son partage d’expérience.

Amis Grenoblois, foncez assister à l’un de ses cours. Vous retrouverez toutes les infos sur son site.

Cette première expérience touche à sa fin. Elle me donne envie de creuser. Définitivement, le monde du yoga m’apparaît comme un puits de connaissance sans fin et une richesse humaine extraordinaire.

Si vous avez vous-même fait l’expérience du Yoga Nidra, surtout n’hésitez pas à réagir dans les commentaires ci-dessous. Je suis curieuse de connaître votre ressenti ! 

Exprimez-vous!

6 Comments

  1. Bonjour,

    si le yoga nidra aide à mieux dormir, il fait plus que cela; Il permet une rotation de conscience bénéfique pour une paix de l’esprit dans la vie de tous les jours. Il nécessite de nombreuses séances à étapes.

    Bisous

    P

    • Bonjour 🙂
      Merci pour ce complément d’information très juste. Moi qui n’ai fait qu’une séance, j’essaye de réutiliser certaines techniques (avant de m’endormir par exemple), mais ça me donne envie de creuser en faisant de nouvelles séances!
      Bisous

  2. Bonjour Emilie

    Ravie de voir que ton aventure a démarré.
    Je suis une grande fan du yoga nidra. J’en ai déjà fait pas mal dans ma formation de prof et j’envisage dans quelque temps de faire une formation spécialisée sur le yoga nidra.

    Je peux partager un peu de mon expérience. Bien sûr que le but du yoga nidra n’est pas de dormir. C’est une invitation au voyage et à la découverte de soi en étant dans un “état particulier” entre sommeil et veille. Ceci dit, cet état est un des outils les plus puissants que je connaisse pour se régénérer et pour …. mieux dormir (en essayant de ne pas dormir pendant la séance).
    J’ai eu une période de ma vie de plusieurs mois où j’avais une petite fille, un nourrisson à allaiter la nuit et un mari parti en voyage pour le boulot. J’ai fait du yoga nidra tous les soirs. Ca m’a permis de dormir mieux, d’avoir des nuits riches en rêve et de me réveiller le matin sans me sentir fatiguée même si j’avais du me lever plusieurs fois la nuit pour le bébé.
    Une très belle expérience donc …

    • Bonjour Eve-Anne,
      Merci pour ton partage d’expérience qui m’a l’air très riche. ça me conforte une fois de plus dans l’idée de poursuivre ma découverte du Yoga Nidra. Je n’ai pas tellement de problème d’insomnie, mais je me réveille plusieurs fois par nuit pour diverses raisons et je sens bien que ça joue sur ma forme dans la journée. Je pense que le Yoga Nidra peut m’aider, du moins à mieux appréhender ces réveils et à les “dédramatiser”, si ce n’est à les supprimer. Je suis curieuse de poursuivre ce petit bout de chemin 🙂

  3. A une époque je me suis beaucoup intéressée à ce qu’on appelle le rêve lucide, ça ressemble un peu à ce que tu décris, cet état entre rêve et réalité. Le but était de “créer” ses rêves. Je me suis approchée très près du but après pas mal d’entrainement.
    Je ne connaissais pas le yoga Nidra, ça me donne envie de replonger là dedans !
    (Je me rend compte que je commente presque tout ce que je lis, sur ton blog, il m’inspire beaucoup, enfin plutot, tes articles :))

    • Coucou! Oui tout à fait, le rêve lucide se rapproche un peu du concept. Je n’ai encore jamais essayé sous cette forme mais mon chéri le pratique depuis longtemps et il trouve ça génial. Un jour j’essayerai. Mais avant, je me remettrai à quelques séances de Yoga Nidra, car j’avais vraiment adoré!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *