Comment les utiliser ?

Comme avec le yoga, on a tous des idées reçues sur les huiles essentielles. Voilà déjà de quoi faire un peu le tri. 🙂

Huiles essentielles – Comment les utiliser ?

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle, c’est l’essence même de ce dont elle est extraite. Qu’elle soit issue d’une fleur, d’une feuille, d’un fruit ou même d’un arbre, l’huile essentielle en est la substance intrinsèque. Elle concentre tous les principes actifs de la plante, conservant ainsi intactes ses propriétés.

Comment est fabriquée une huile essentielle ?

Pour fabriquer une huile essentielle, il faut passer par un procédé de distillation à la vapeur. En chauffant la plante à une certaine température, ses molécules aromatiques s’évaporent et sont ensuite refroidies pour être récupérées sous forme liquide.

Ce procédé visiblement simple répond pourtant à de nombreuses normes qui varient aussi selon la qualité des huiles: température, temps, matériel utilisé etc.

Que contient une huile essentielle ?

Tout ce que la plante/fleurs/feuille etc. a de mieux à nous proposer. Normalement, ça s’arrête ici. Néanmoins, certaines huiles essentielles peuvent être coupées avec différents produits comme l’alcool.

Est-ce que certaines huiles essentielles sont dangereuses pour la santé ?

Non. Si elles sont bien utilisées, les huiles ne peuvent pas être dangereuse pour la santé.  Voir plus bas comment utiliser les huiles les plus courantes.

Comment bien choisir ses huiles essentielles ?

D’abord, se méfier des pièges et des idées reçues. Les huiles essentielles vendues par exemple en pharmacie ne sont pas pour autant de meilleure qualité.

Ensuite, se renseigner sur les labels et certifications utilisées pour les huiles. Ces labels attestent que les huiles ont été fabriquées selon certaines normes mais ne sont malheureusement pas non plus un gage de qualité. A l’heure actuelle, l’une des certifications garantissant le niveau de qualité le plus élevé est la CPTG Certified Pure Therapeutic Grade – Certifiée Pure de Qualité Thérapeutique.

Cette certification garantit la soumission des huiles à toute une batterie de tests:

  • Validation de qualité
  • Tests organoleptiques
  • Tests microbiologiques
  • Chromatographies
  • Analyse de spectrométrie de masse etc.

Pour plus de détails concernant les tests prodigués, je vous invite à consulter directement le site DoTerra.

Enfin, regardez les étiquettes. Celles-ci doivent contenir un certain nombre d’informations comme le nom de la plante en latin, la provenance, la date limite d’utilisation ou encore le numéro du lot.

Je vous invite à consulter ce très bon article expliquant avec précision ce que vous devez trouver sur l’étiquette de votre huile.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Il existe 3 façons différentes d’utiliser les huiles essentielles.

Les diffuser

J’ai lu quelque part que l’odorat était le sens le plus connecté à notre capacité à ressentir des émotions. Pour être honnête avec vous, je ne sais pas si c’est vrai mais je ne serai pas surprise que ce le soit. 😀

Ce qui est certain, c’est que l’odorat agit sur notre cerveau d’une manière ou d’une autre ainsi que sur la stimulation de certaines hormones.

Pour l’expérimenter régulièrement, la diffusion d’huiles essentielles spécifiques est très efficace pour répondre à certains besoins: concentration, stimulation physique et intellectuelle, relaxation etc.

Au-delà du caractère émotionnel, il est possible de diffuser des huiles essentielles pour purifier l’air, tout simplement.

Dans l’idéal, préférez un diffuseur à ultrasons plutôt qu’un diffuseur à chaleur. Avec ce dernier, la chaleur peut modifier les molécules de l’huile et la rendre inappropriée.

Les appliquer

Oui, vous pouvez appliquer les huiles essentielles à même la peau. De par leur consistance, une fois appliquée, les molécules mettent seulement 20 minutes à être intégrée par les cellules et agir sur notre corps. Ainsi,  une huile appliquée localement peut être très efficace sur la zone à traiter.

Pour appliquer les huiles essentielles à même la peau, plusieurs conseils à suivre:

  • Faire le tri entre les huiles applicables telles quelles et celles à diluer. La plupart des huiles que nous utilisons le plus souvent : lavande, citron, teatree, encens, pamplemousse ou encore patchouli peuvent être utilisées sans problème à même la peau. En revanche, certaines huiles plus caustiques sont à diluer dans une huile neutre type huile de coco, amande douce etc. C’est notamment le cas de l’origan, du clou de girofle, de la cannelle ou du thym.
  • Tenir compte des peaux sensibles. Certaines huiles essentielles appliquées pures peuvent être plus ou moins tolérées. Pour les personnes ayant la peau sensibles et pour les enfants, il est préférable de diluer ces huiles. C’est le cas par exemple des huiles essentielles de menthe, du gingembre, du citron vert ou de l’eucalyptus.
  • Faire attention aux huiles essentielles photosensibles. De manière générale, toutes les huiles aux agrumes sont photosensibles. Ne vous exposez pas au soleil après application.

Les ingérer

Et oui, on peut aussi manger les huiles essentielles ! Les mettre directement sur la langue ou diluer dans une boisson. Pour le goût et/ou pour ses bienfaits, tout est permis, ou presque !

Pour savoir quelles huiles vous pouvez ingérer, rien de plus facile. Demandez-vous si vous mangeriez la feuille/fleur/fruit donc l’HE est issue.

Aussi, pas de problème pour l’huile de citron, de menthe poivrée, d’orange douce, de basilic ou de cannelle.

En revanche, n’essayez pas d’ingérer de l’huile d’arbre à thé, de cèdre ou d’eucalyptus.

Là-encore, soyez attentifs à la qualité de vos huiles pour être sûr qu’elle vous fasse plus de bien que de mal !

Cette règle d’or a aussi ses exceptions. C’est ainsi que j’ai réalisé que certaines huiles essentielles DoTerra étaient comestibles alors que je ne l’aurais jamais imaginé ! Les huiles Ylang-Ylang, Geranium, Encens ou encore Bois de Santal peuvent être consommées par voie orale. Magique 🙂

?

Mes huiles magiques

Il existe 1001 manières d’utiliser les huiles essentielles. Comme il est impossible d’être exhaustif sur tous les bienfaits de toutes les huiles, j’ai plutôt décidé de vous partager ma propre routine quotidienne huiles essentielles en espérant vous donner l’inspiration. 

Ma routine du matin

Chaque matin au réveil, je prends une tasse d’eau chaude avec du citron, du gingembre et parfois un peu de miel.

Depuis que j’ai découvert les huiles essentielles DoTerra, je sais que je peux les ingérer sans problème et j’ai donc décidé de troquer mon citron pressé contre une goutte seulement de l’huile essentielle Citron.

Economie de temps, de nettoyage et de déchet, c’est magique !

Au petit-déjeuner, je mets une goutte d’huile essentielle Ecorce de Cannelle dans mon thé ou mon lait d’or pour apaiser ma gorge au besoin (pollution parisienne oblige) et renforcer mes défenses immunitaires.

Sous la douche, je mets une goutte d’huile essentielle d’Arbre à thé et une goutte d’HE Citron dans mon shampoing pour assainir mon cuir chevelu et favoriser la pousse (une fois par semaine).

Après la douche, je masse le bas du corps avec une brosse anticellulite en ajoutant à ma crème pour le corps une goutte d’HE Citron et une d’HE Cèdre pour intensifier l’effet drainant.

Après le brossage de dent, une goutte d’huile essentielle Menthe Poivrée sur la langue. C’est bon, c’est frai et en plus ça fait digérer le petit-déj !

Pour ma crème visage du matin, j’ajoute un tout petit peu d’HE de Teatree. Attention, même pas une goutte entière car très concentrée ! C’est bon pour la peau.

Ma routine de la journée

Dans la journée, en fonction de mon humeur et de mes intentions (bosser, me relaxer, me concentrer, me rebooster), je diffuse différentes huiles ou mélange.

Pour bosser, j’utilise beaucoup l’HE Menthe Poivrée. Elle m’aide à rester concentrée. J’adore aussi l’HE Orange Douce pour me donner un coup de fouet. Cette huile est magique.

Depuis mon retour sur Paris, je suis devenue ultra sensible à la pollution. Une fois par jour, je diffuse dans l’appart une goutte du mélange OnGuard. Cela a fait disparaître mes maux de gorge !

Régulièrement dans la journée, j’utilise également l’huile essentielle Encens, une huile magique pour garder mon équilibre émotionnel. Dès que je sens le coup de mou arrivé ou que mon mental n’est que peur et doute, une goutte dans la paume des mains, je frotte et je respire.

Ma routine du soir

Après le dîner, je prends un dernier verre d’eau avec une goutte du mélange DigestZen pour m’aider à digérer et entretenir la flore intestinale.

Le soir avant de me coucher, j’utilise l’huile essentielle Lavande pour me détendre. En fonction de mon humeur, je la diffuse dans la chambre ou j’en mets une goutte dans ma tisane. Lorsque j’ai vraiment du mal à dormir, j’en mets également une goutte sur l’oreiller et sur la plante des pieds.

?

Evidemment, j’utilise aussi les huiles essentielles en yoga. Que ce soit pour ma pratique personnelle ou pendant mes cours, elles apportent une petite touche d’originalité à la pratique ! Mais attention, la pratique du yoga se suffisant à elle-même, l’utilisation des huiles essentielles doit se faire en conscience et avec parcimonie. Pour en savoir plus, rdv sur la page Huiles Essentielles et Yoga.

Vous avez envie d’en savoir plus sur les huiles essentielles, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

Rejoins les happys yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

   



Happy Search




Me contacter

07 50 38 64 05

emilie@my-happy-yoga.com

Mes happy partenaires !


&

&

My Happy Yoga au JT d' M6 !

Rejoignez les happys yogis !

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien rater !

   
close

Rejoins la communauté
My Happy Yoga !



Inscris-toi gratuitement à l'Happy News pour recevoir les derniers articles parus ainsi que tout un tas d'exclus réservées aux abonnés !