Fit Your Dreams: mon inspiration du moment

fit your dreams logo

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une jolie découverte que j’ai faite il y a de ça un an. Un peu par hasard, en jetant un œil à droite à gauche sur ce que proposait la blogo, je suis tombée sur le blog de Leona. Son nom? Fit Your Dreams.

Aujourd’hui, ce blog fait partie des rares que je suis encore régulièrement. Car oui, j’avoue tout, je ne fais pas partie de ceux et celles qui traînent beaucoup sur le web à me nourrir de ce que font les copains et copines qui bloguent. Jetez un oeil à ma blogroll, vous verrez qu’il n’y a que l’essentiel. Toujours cette question de quali versus quanti, probablement 😉

Son truc à Leona, c’est le fitness. Un domaine à mille lieux de tout ce qui m’a toujours intéressé. Et pourtant, je continue à la suivre régulièrement. Pourquoi? Parce qu’à travers son travail, elle offre tellement plus que des conseils pour muscler son boule ou avoir des abdos en béton armé.

Elle incarne une véritable philosophie de vie que je partage à 200%. Leona fait partie de ces générateurs de bonheur que j’admire tant. L’objectif premier de son blog, si je ne m’abuse, nous inspirer pour devenir la meilleure version de nous-même. Un joli pari qu’elle semble aujourd’hui réussir avec brio au regard du nombre de ses abonnés qui se cesse de croître.

Récemment, elle a sorti son tout premier e-book qu’elle propose gratuitement à tous ses abonné(e)s. C’est spécifiquement de cela que j’aimerais vous parler aujourd’hui.

3 mots et un peu plus de 30 pages.

FIT EAT DREAM

Un concentré d’énergie positive et d’inspirations bienveillantes.

A travers Fit Your Dreams et tout son travail, Leona encourage chacun à “trouver qui l’on est vraiment”. Elle emploie même des mots forts comme « se reconnecter à soi-même ». Une expression familière à tous les yogis. D’ailleurs, Leona pratique aussi le yoga et la méditation.

J’aime sa façon si positive et enjouée de voir la vie. J’aime ce qu’elle cherche à partager à propos de la reconnaissance, du contentement. Le fameux santosha en sanskrit. L’une des principales notions des Yoga Sutras et un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Je l’avais d’ailleurs abordé avec beaucoup de second degré dans le billet Patanjali, un mec qui kiffe.

Ok on est dans un domaine qui me dépasse totalement, le fitness. Mais avec Fit Your Dreams, Leona cherche aussi à casser les clichés que l’on peut avoir sur ce sport. Le fitness, ce n’est peut-être pas des bodybuilders huileux et des gonzesses filiformes qui ne mangent que du blanc d’œuf.

Avec Fit Your Dreams, on comprend que le fitness, ce n’est pas une question d’être mieux gaulée qu’une autre. C’est une question de se sentir mieux dans sa peau et de trouver le chemin du bonheur.

Moi c’est le yoga, toi c’est peut-être le tricot, elle c’est le fitness. Chacun son truc. Aucun jugement à avoir là-dessus, surtout lorsqu’on partage autant de belles valeurs communes.

Ces valeurs, j’essaye moi aussi de les transmettre via My Happy Yoga. C’est également pour cette raison que je trouvais aussi légitime de parler de Fit Your Dreams.

Et puis je suis toujours admirative des acharnés de boulot. Ceux qui ne lâchent rien. Leona fait partie de ces gens. Elle cumule plusieurs jobs, elle est très connectée sur les réseaux sociaux, elle partage beaucoup avec ces abonnées, elle post régulièrement sur son blog. J’admire beaucoup son travail.

Pour quelqu’un comme moi qui ne suit pas branchée fitness, j’ai quand même trouvé mon bonheur dans cet ebook! Leona y prodigue des conseils techniques pour se renforcer musculairement afin d’éviter de se faire mal. Elle cause muscles profonds, un truc qui me parle parce qu’en yoga, on l’aborde beaucoup aussi.

C’est même d’ailleurs tout le boulot du yoga. Muscler le corps en profondeur et sans forcer. En yoga, on s’en fout un peu d’avoir des supers abdos ou des biceps saillants. Ce qui compte avant tout, c’est de pouvoir se tenir droit aussi longtemps que possible et de prévenir tous les types de maladies dégénératives type arthrose etc.

En fitness, il semble que ce soit à peu près la même! Aussi, si vous décidez de vous mettre à la discipline, je vous conseille de suivre les conseils de Leona 😉

Méditer en travaillant vos dorsaux, vous y croyez ? Leona rend tout possible ! Comment ? Grâce à la respiration. Elle insiste beaucoup sur ce point et, là, encore, je ne peux qu’approuver ! Apprendre à respirer correctement invite à une meilleure concentration.

Que vous soyez concentré(e) sur une fleur, une photo du Dalaï Lama ou sur vos biceps en train de bosser, le résultat est (quasi) le même ! Exit les tribulations du mental, vous êtes focus, les pensées se calment, vous êtes apaisé(e).

C’est un truc que j’ai toujours voulu partagé avec vous au sujet de la méditation. Selon moi, râper des carottes en plein conscience, c’est aussi une forme de méditation. Si on le fait en étant profondément connecté(e) à ce que nous faisons, en étant ancré dans l’instant présent. Plus dans le passé, pas encore dans le futur, ce n’est pas ça la clé du bonheur?

Bon je m’égare là. Si je conclue en vous disant “râpez des carottes en pleine conscience et vous serez heureux”, je m’expose ostensiblement à une perte de mon lectorat. Revenons donc à nos moutons.

En fitness, et en sport en général il me semble, on inspire par le nez et on expire par la bouche. C’est la raison pour laquelle, beaucoup de débutants en yoga respirent exactement de cette façon.

Pourtant en yoga, la respiration se passe uniquement par le nez. Inspiration et expiration.

J’ai appris un truc cool dans son ebook au sujet de la respiration par le nez que j’aimerais vous partager. Un petit teaser pour vous donner envie de le télécharger plus qu’un véritable spoiler.

Un gaz particulier se forme dans les sinus, l’oxyde nitrique. Il régule la tonicité des vaisseaux sanguins et les dilate, favorisant la circulation sanguine. A l’inhalation, ce gaz présent dans l’atmosphère devient plus concentré en passant par les sinus puis va directement dans les poumons dont les alvéoles se dilatent.

Ce qu’il faut retenir: en inspirant par le nez, une plus grande partie du sang est oxydée et participe à l’effort.

Très intéressant. Je tâcherai de m’en souvenir et d’en toucher 2 mots à mes élèves un de ces jours.

Par ailleurs, Leona donne des conseils sur la manière de respirer pendant les efforts. Souvent, on suggère d’expirer sur l’effort et d’inspirer lorsque l’on relâche.

C’est souvent l’inverse en yoga. L’inspiration amène l’extension, l’effort. L’expiration apporte la détente, le relâchement.

posture du cobra my happy yoga

Exemple avec la posture du cobra (Bhujangasana). Allongé(e) sur le ventre, les deux mains posées à plat de chaque côté du corps, au-dessous de la poitrine.

Sur l’inspiration, les omoplates se resserrent, le haut du dos s’élève et la tête suit.

Sur l’expiration, la tête s’abaisse et le haut du corps suit le mouvement jusqu’au sol.

La posture se prend donc sur l’inspiration. C’est elle qui guide le mouvement du corps vers le haut. Au contraire, à l’expiration, on vient relâcher le corps sur le sol.

Néanmoins, cette histoire d’inspir’/expir’ n’est en aucun cas une vérité absolue. Il arrive d’ailleurs souvent en yoga qu’on choisisse de travailler en inversant les inspir et expir. Dans ce cas, on pratique comme en fitness en expirant sur l’effort (mais par le nez) Dans quel but ? Simplement celui d’adoucir l’effort, de le rendre moins ardu. Peut-être est-ce le même objectif en fitness d’ailleurs?…

Enfin, ce qui m’a plu dans le ebook de Leona, ce sont ses recettes simples et délicieuses. Du moins végé, sinon vegan, les parcourir me donne déjà faim.

Et ce que j’adore, c’est qu’elle nous fournit même une liste de produits à mettre impérativement dans son panier ! Super pratique !

photo de smoothies fit your dreams

 

Voilà mes Happy Yogis, aujourd’hui J’avais envie de partager avec vous mon inspiration du moment.

Si vous êtes intéressé(e)s par l’ebook de Leona, rdv ici pour le télécharger gratuitement ou directement sur son blog Fit Your Dreams.

Et comme le dit si bien Leona, “Sois à la hauteur de tes rêves” <3

 

 

Exprimez-vous!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *