Cours de yoga en ligne, une fausse bonne idée ?

Les cours de yoga en ligne, voilà un sujet qui révèle au plus haut point tout mon esprit de contradiction. Moi qui ai fait de la démocratisation du yoga mon fer de lance, j’ai longtemps été sceptique quant au concept du yoga dématérialisé.

J’ai bossé 7 ans dans le web, je tiens un blog et je passe une (trop) grande partie de mon temps sur les réseaux sociaux. Née en 1985, j’ai quasiment grandi avec internet, n’imaginant pas vivre sans aujourd’hui. Mais en ce qui concerne le yoga, je mettais un point d’honneur à en faire une exception. Je me cantonnais à mes traditions. Le yoga en ligne, très peu pour moi.

D’abord parce que je me voyais mal pratiquer le yoga devant mon écran d’ordi. J’y passe déjà suffisamment de temps. Et puis je trouvais ça impersonnel. Froid. Distant. Bref, pas mal came.

Moi qui cherche à lutter contre les préjugés, j’étais pleine de certitudes concernant ce nouveau marché. Pour moi, c’était avant tout une idée pour surfer sur la vague yoga et faire du pognon. Pas un concept original répondant à un véritable besoin.

Cherchant d’habitude à mêler yoga traditionnel à une approche contemporaine et originale, j’ai été plutôt obtus sur ce coup là.

Pourtant, c’est avec le temps et au hasard d’une rencontre que mon idée du yoga en ligne a évolué. Et bien évolué.

Celle qui m’a fait changer d’avis s’appelle Claire. Et c’était vraiment pas gagné.

Cet été, Claire me contacte pour me proposer de tester sa plateforme de cours de yoga en ligne. Claire a monté GetYogi il y a un an et demi et était à la recherche de blogueuses pour tester gratuitement son outil et partager son expérience. Un truc qu’en règle générale j’accepte volontiers. Pourtant, j’ai refusé son offre. Pour toutes les raisons que j’ai citées plus haut. Je lui ai expliqué que je n’étais pas une grande fan des cours en ligne et que le projet ne m’intéressait pas. Pour autant, je sentais que je ne devais pas fermer complètement la porte et je lui ai proposé que l’on se rencontre pour papoter et partager sur nos expériences yoga. J’ai fait ça très spontanément, sans trop savoir pourquoi.

Notre première rencontre fut virtuelle et le feeling était tel que nous nous sommes revues à Paris. On ne savait pas trop ce qu’on aurait à s’apporter mutuellement mais on savait qu’il y avait un truc à faire. Aujourd’hui, je travaille avec Claire sur différents projets GetYogi qui n’ont rien à voir avec le yoga en ligne. J’envisage même de faire des cours de yoga en ligne sur sa plateforme. Je dis bien “j’envisage”. A moyen/long terme. Chaque chose en son temps.

Alors, cours de yoga en ligne, une fausse bonne idée ? Peut-être pas tant que ça.

Yoga en ligne = un yoga sans frontière

Claire et moi partageons bon nombre de valeurs. C’en est même parfois troublant. Et s’il y a bien un truc sur lequel on ne lâche jamais rien, c’est cette envie d’ouvrir le yoga au plus grand nombre.

Si je ne m’abuse, je pense que c’est même l’une des premières raisons pour lesquelles Claire a créé GetYogi. Pour rendre le yoga accessible à tous.

Si tu vis à Paris ou dans une grand ville, tu n’auras pas de mal à trouver un cours de yoga. Pour peu d’avoir le budget mais ça, c’est un autre débat.

Mais en dehors des grandes villes, quid des cours de yoga ? Une demande toujours croissante et un manque de profs dans encore une grande partie de la France, un constat réaliste. Ou alors, il faut faire des bornes et des bornes pour avoir le droit de s’octroyer un moment à soi.

Le yoga en ligne, c’est donner les moyens à tous ces yogis de suivre des cours de yoga de qualité même au fond d’un bled pommé.

Yoga accessible

L’une des principales dérives de la démocratisation du yoga, ce sont les tarifs juste hallucinants de certains cours. A Paris, il faut parfois débourser 29€ pour un cours de yoga en collectif. Le yoga business dans toute sa splendeur. Et même si je suis bien placée pour connaître le taf et l’investissement perso que demande un cours de yoga et même s’il faut bien qu’on bouffe, je trouve ça juste gerbant qu’on en soit arrivé là.

L’avantage de prendre tes cours de yoga en ligne, c’est que tu ne seras pas obligé•e de craquer ton assurance vie pour assister à des cours de qualité.

Yoga quand tu veux

Sois honnête, avec les vies de dingo que l’on a, toi et moi, on est toujours en quête de plus de flexibilité. Même si l’on a les moyens de s’offrir un cours de yoga en abonnement à l’année dans un studio, est-ce qu’on est sûres de maintenir cette motivation constante? Naaaaaaaa.

Septembre, c’est la rentrée, à bloc tu es gonflée. Tous les jeudis de l’année, au yoga tu comptes aller. Pour cela, ton PEL tu as craqué, ton abonnement tu as payé. Jusqu’à Noël, tu maintiens le rythme et n’aura finalement loupé qu’un ou deux cours. Janvier et ses bonnes résolutions te font braver le froid puis février, cata. Si tu parviens à maintenir le rythme une semaine sur 2 jusqu’à Juin, c’est déjà l’exploit.

Bref, fais le bilan des jeudis soirs où t’as loupé ton cours parce qu’il pleuvait, parce que t’avais la flemme de ressortir de chez toi, parce que tu as été retenu•e ou boulot ou parce que ta pote t’a traîné en afterwork…

Avec le yoga en ligne au moins, peinard•e. Tu peux faire ton yoga quand tu veux. Et surtout, tu peux faire ton yoga quand tu en as besoin. Flexibilité maximum.

Yoga où tu veux

Tout ce qu’il te faut, c’est un ordi et une connexion internet pas trop pourrie. Ton laptop, tu le trimballes déjà partout ou presque. En voyage, en week-end et même pendant ta visite chez Mamie.

Manque de bol ce jour-là, tu vas voir Mamie un jeudi aprèm’ et tu ne seras jamais à l’heure pour ton cours de yoga. Fort heureusement, tu profites de sa pause Question pour un champion pour armer ton ordi et sortir ton tapis. Désormais le yoga, ce sera quand tu veux et où tu veux.

Je t’avais prévenu•e, mon point de vue a bien évolué ! Cela dit, ok les cours de yoga en ligne c’est fantastique et il y a de très bonnes raisons de s’y mettre, mais…

…et si tu te fais mal ?

Bonne nouvelle, un bon prof de yoga saura te guider à distance pour t’éviter les blessures. En effet, sache qu’il est tout à fait possible de te donner toutes les indications nécessaires pour adopter la position la plus adaptée. Il suffit que le prof soit précis et clair dans ces indications.

Cela dit, il est évident que les ajustements en cours représentent un plus non négligeables. Sauf si  évidemment vous êtes nombreux en cours. Dans ce cas, difficile pour le prof d’avoir les yeux partout.

…c’est chiant, tu es tout•e seul•e…

Et pourquoi donc ? Qui t’empêche de faire venir une copine ou 2 pour pratiquer avec toi ? Et même de partager carrément un abonnement, pourquoi pas ? Imagine les économies ! Mais chuuuut, garde le tuyau pour toi 😉

…et si tu te démotives ?

Bonne nouvelle ! Derrière les cours de yoga en ligne se cachent aussi de vrais êtres humains avec lesquels tu peux interagir. Chaque semaine, tu recevras par email un article et/ou une vidéo correspondant à tes besoins yoga pour te donner envie d’aller toujours plus loin dans ta pratique. Ils sont aussi là pour te booster s’ils voient que tu désertes la plateforme. Tu n’es jamais tout•e seul•e !

Prochainement, il est même prévu que GetYogi mette en place un cours de yoga en direct. A suivre !

…en tant que prof de yoga, tu as peur de te faire piquer des élèves

Vrai truc. Certains profs voient d’un mauvais œil les cours en ligne, pensant qu’ils vont être remplacés par des vidéos. Mais enfin, pourquoi ? Rien ne remplace un vrai cours de yoga et ta présence auprès des élèves. Ne l’oublie pas. Travaillons plutôt ensemble pour offrir aux élèves toujours plus d’opportunités de pratiquer et toujours plus d’autonomie !

Claire et moi partageons cette même envie d’ouvrir le yoga au plus grand nombre. Sans s’en rendre compte, elle m’a laissé entrevoir toutes les opportunités qu’offrait le yoga en ligne.

Et toi, le yoga en ligne, t’en penses quoi ?

 

 

Exprimez-vous!

7 Comments

  1. Pour ma part je trouve super bien le yoga en ligne. J’en ai fait par le passé en cours, mais comme dans bcp de cours, il y avait un mélange de tous les niveaux dans le cours. On te dit que c’est pq chacun va à son rythme, mais avec ma personnalité, débuter devant des confirmés m’a fait me sentir nulle. J’ai vite lâché. En faisant ça sur internet, je suis tranqul”e devant mon écran, avec mes bougies et mon ambiance cosy. Je ne me prends la tête sur aucun regard imaginaire, et du coup j’en fais… Tous les jours !
    Par contre, je suis des chaînes gratuites. Il y en a bcp. Donc je ne sais pas si les chaînes payantes marchent. Les personnes que je suis me semblent tout à fait compétentes car expliquent vraiment les postures, risques, différentes adaptations selon la souplesse, les principes du yoga pour qu’il ne se résume pas à une gym ou relaxation. J’avoue me demander de quoi vivent ces personnes.
    Mais pour repondre à la question, je suis totalement pour les cours en ligne !

    • Hello Cate ! Merci pour ton retour d’expérience ! Ravie de voir que tu peux pratiquer le yoga chaque jour et à ton rythme. C’est important et c’est en effet un excellent argument en faveur des cours en ligne. Bonne pratique ! 🙂

  2. Salut Emilie, les cours en ligne sont une façon de rendre le yoga plus accessible. Premièrement, pour les gens qui vivent loin et ceux qui ont peu de moyen. Car des cours à 29 euros, ça ne devrait pas exister (même si je sais que les prix des loyers a Paris peuvent être très élevés). Ce qui est bien avec les plateformes en ligne et des cours donnés par des professeurs qui ont de l’expérience, c’est que l’étudiant est sûr de la valeur des cours car sur youtube même s’il y a beaucoup de bonnes choses, on peut retrouver tout et n’importe quoi. Pour le néophyte qui n’y connait rien, ce n’est pas évident. Il faut s’adapter à cette société en mutation qui ne nous permet plus rien et en même temps nous offre tout. A nous de nous adapter et de trouver ce qui nous convient. Merci pour ton article

    • Hello Leti, tu mets en évidence les paradoxes du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui et auquel nous devons nous adapter, sans en oublier pour autant nos valeurs profondes. Les cours de yoga en ligne en sont un également. Il y a de tout sur la toile et cette tendance aura révélé le meilleur des uns et le pire des autres. Ce qui n’auront fait que surfer sur la vague s’essouffleront et ceux qui auront chercher à partager leurs valeurs résisteront. 🙂

  3. Pour ma part (puisque tu nous demande notre avis 😉 j’aime bien le yoga en ligne. Je ne les vois pas du tout comme des “cours” à part entière mais plutôt comme un “entre-deux” cours.
    Le gros avantage c’est que ça permet de pratiquer entre 2 cours : notamment en ce moment (entre noel et jour de l’an) où mes studios sont fermés, ou un peu le matin avant d’aller au boulot ou encore en voyage dans sa chambre d’hôtel équipée du wifi !
    J’ai du mal à faire du yoga toute seule : je suis vite en panne d’inspiration. Alors j’ai trouvé la chaîne d’Adriene qui est top (et assez connue je crois) !!! https://www.youtube.com/user/yogawithadriene C’est juste ce qu’il faut pour entretenir un peu, elle est très prudente dans ses conseils, propose des alternatives, n’incite pas du tout à forcer…
    Par contre mon “engagement” est beaucoup plus important dans les cours en “vrai” : l’émulation collective, la durée du cours, la voix, le modèle et les corrections du prof.. font que ma pratique est beaucoup plus approfondie en “live”.

  4. Je pense que c’est bien qu’il existe des vidéos sur le Yoga, comme ça chacun peut se faire son idée et se rendre compte qu’on entretient beaucoup de clichés sur le Yoga, mais, mais… pour essayer, être guidé, approfondir les postures, les comprendre, nul ne remplacera un cours non virtuel… Car le rôle du professeur est justement de rattraper et conseiller sur les postures, afin d’éviter 1/ de se faire mal et 2/ de ne réaliser les postures qu’à moitié..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *