Comment le yoga hormonal arrive-t-il à vaincre les problèmes hormonaux ?

Facebook
Twitter

Bikram, Vinyasa, Kundalini, Ashtanga, Hatha ; tellement les pratiques de yoga sont nombreuses que nous avons de la difficulté à nous retrouver. Voilà qu’une nouvelle dénommée yoga des hormones vient d’intégrer cette liste d’activités. Celle-ci attire particulièrement l’attention, car elle constitue une solution aux problèmes hormonaux. De quelle manière intervient-elle dans ce contexte ? Voici nos explications.

Comment agit le yoga hormonal dans le soulagement des problèmes hormonaux ?

Plusieurs techniques du yoga hormonal interagissent pour rééquilibrer le système hormonal afin de soulager les problèmes qui y sont liés. Trois parmi elles apparaissent comme les principales.

Nous avons d’une part la technique de circulation de l’énergie qui repose sur les mêmes principes que l’ayurvéda, une médecine indienne traditionnelle. D’autre part, nous retrouvons la technique de la respiration intense. Encore appelée dans le monde du yoga Bhatriska pranayama, il s’agit d’une respiration de type diaphragmatique.

En dehors de ces deux méthodes, il existe aussi quelques postures. Certaines d’entre elles agissent sur les glandes surrénales. La plupart ont des effets sur les différentes glandes du système endocrinien comme les ovaires, le thymus, l’hypophyse et l’hypothalamus.

La visualisation

Lorsque vous êtes stressé, votre taux d’hormones chute. Ce qui entraîne divers problèmes. Pour soulager ceux-ci, le yoga Balance va empêcher votre niveau de stress de grimper. Pour cela, il se base sur une méthode appelée la visualisation.

C’est un pilier du Kundalini yoga. Grâce à cette technique, vous serez capable d’éliminer de votre subconscient vos mauvaises expériences, d’apaiser votre mental, de contrôler votre énergie de même que vos émotions.

Qui peut pratiquer le yoga des hormones ?

Le yoga hormonal est destiné aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Ainsi, si vous êtes une personne de sexe masculin atteinte d’andropause et que vous constatez des effets négatifs de cette affection sur votre santé, vous pouvez vous tourner vers le yoga hormonal pour les apaiser. Le yoga des hormones n’est donc pas une pratique uniquement faite pour les femmes.

Sa promotion se tourne beaucoup plus vers ces dernières, car les problèmes hormonaux affectent majoritairement la gent féminine. Nous devons par ailleurs préciser que certaines asanas ou postures du yoga hormonal exigent des torsions du corps, font remuer le bas-ventre et entraînent une sur-oxygénation. En raison de ces divers risques, ce type d’activité ne peut être recommandé aux femmes enceintes, celles souffrant de l’hyperthyroïdie, de l’endométriose, du cancer des ovaires ou du sein.

Lorsque vous ne faites l’objet d’aucune de ces contre-indications, vous pouvez faire du yoga hormonal dans l’optique de réguler par exemple vos cycles menstruels ou d’alléger les symptômes de votre ménopause.

Comment se passe une séance de Hormon Yoga ?

Le yoga hormonal, cette pratique thérapeutique inventée par Dinah Rodriguez en 1991 débute par quelques-uns échauffements. Elle s’achève par des exercices de relaxation. L’essence même de la séance repose sur des postures dynamiques. Il en existe plusieurs.

Quelles sont les postures pratiquées en yoga hormonal ?

Le yoga hormonal se compose d’une série de 14 exercices dont chacun est à effectuer 7 fois. Cependant, il y a 6 exercices qui apparaissent dans la catégorie des plus recommandés.

Nous avons la chandelle qui consiste à vous allonger sur le dos en gardant vos jambes au-dessus de votre tête en position verticale. Une fois dans cette posture, vous devez contracter l’ensemble des muscles du plancher pelvien. Nous retrouvons aussi :

  • La prière musulmane ;
  • Le pont ;
  • L’Apanasana ;
  • La samba de côté ;
  • La torsion assise.

Toute cette séance se déroule dans une salle spécifique. Si vous le souhaitez ou une fois que vous avez acquis les bases, vous pouvez continuer votre yoga hormonal à domicile.

Notez que cette thérapie ne fait pas office de traitement médical, mais plutôt de solution complémentaire ou naturelle. De ce fait, pour des résultats positifs, vous devez être assidus dans sa pratique.

D'autres news similaires

Rechercher

Rejoignez les Happy Yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Laisser un commentaire