Développer son intuition – 5 astuces yogis

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

« J’aurais dû m’écouter ». Que celui ou celle qui ne s’est jamais dit ça me jette la première brique. De yoga. En liège please. Sinon ça fait vraiment mal.

On a tous des intuitions, des moments où l’on sait ce que l’on doit faire sans forcément savoir pourquoi. Maître Yoga, sur son arbre très haut perché, peut nous apprendre à la développer, à mieux nous écouter.

Développer son intuition, c’est en finir avec les doutes et les tergiversions et savoir exactement ce qui est bon pour nous. L’intuition nous permet également de passer à l’action et le faire sans regret. En somme, c’est une sorte de raccourci vers le meilleur qui nous attend.

Quitter mon job ? Reprendre mes études ? Monter ma boîte ? Devenir prof de yoga ? M’engager avec ce mec ? Le quitter ? Pardonner ? Accepter ? On passe notre temps à devoir faire des choix. Alors autant faire les bons et surtout, les faire au bon moment.

Souvent, la réponse que l’on cherche ou que l’on attend (cela dépend de notre personnalité) est juste là. Ici. En nous. Si parfois, nous ne sommes simplement pas prêt•es à l’accueillir, souvent, on est vraiment paumé•es. Totalement paumé•es.

Voici comment le yoga peut nous aider à prendre la bonne décision et à bannir de notre vocabulaire les verbes tergiverser, douter et regretter.

Astuce n°1 pour se connecter à son intuition – Apaiser Vatta

Avant toute chose, jette un œil sur cette page pour tout savoir sur Vatta Pita et Kapha et découvrir ta constitution ayurvédique → Ayurvéda.

Lorsque Vatta souffle, il est quasiment impossible de se concentrer. Vatta a la fâcheuse tendance à rendre notre corps fragile et à chahuter notre mental. Tu viens de faire perdre 8 minutes au serveur parce que tu hésites entre le café noisette et le chocolat chaud ? Entre le Côtes de Rhône et le Malbec ? Ne cherche plus, c’est ton Vatta qui fait des siennes. Inutile de t’évertuer à prendre une décision plus compliquée que de choisir un apéro. Pour te remettre les idées en place, commence par calmer le souffle de Vatta.

Dans la vidéo Yoga & Concentration, j’avais déjà donné quelques astuces pour apaiser Vatta. Torsion, respiration en krama ou encore postures d’équilibre. Prenons quelques instants pour revenir sur cette dernière catégorie.

Les postures d’équilibre

Si tu es capable de converser avec ta mère au téléphone dans la posture de l’arbre tout en essayant de flinguer le moustique qui te tourne autour depuis 10 minutes, félicitations. Tu es un super méga f***ing kapha. Autrement dit, tu es tellement ancré•e qu’il faut généralement s’y mettre à plusieurs pour te perturber.

Si tu n’es pas un super méga f***ing kapha, pratiquer des asanas d’équilibre t’aideront à t’ancrer et à te remettre les idées en place.

Et là, quelle chance, un florilège de posture s’offre à toi. Tadasana, le palmier, que nous avons justement évoqué dans la vidéo sur la concentration. Il y a aussi utthita padangusthasana, une posture qui demande à la fois souplesse et équilibre. Et comme je ne sais pas la faire sans avoir l’air d’une truite, je te présente Bob qui l’a fait beaucoup mieux que moi.

Il est beau, hein ?

Tu peux aussi t’entraîner à pratiquer Natarajasana, la posture du danseur cosmique.

Attention, pour que les équilibres apaisent Vatta, ils doivent être stables. Aussi, n’hésite pas à utiliser le mur ou ton voisin de tapis pour t’aider à te stabiliser. Pratiquer un équilibre en vacillant augmente Vatta. En gros, c’est contre-productif donc beware la mouche . Pardon.

Astuce n°2 pour accroître son intuition – Revenir à l’essentiel

Et l’essentiel, c’est toi. Juste toi, ici et maintenant. Et pour t’aider, le yoga a une astuce en or: la pratique langhana.

L’approche langhana se caractérise par des asanas fermés et une pratique généralement lente et toute en intériorité.

A travers cette approche langhana, tu vas développer ton monde intérieur et laisser de côté ton mental. Tu vas faire renaître ton toi profond, et conséquemment, ton intuition. Je sais, personne n’utilise le mot conséquemment.

Toutes les postures de fermetures favorisent l’effet langhana. En posture debout, tu peux pratiquer utthanasana, la cigogne.

Sur le plan horizontal, on retrouve la même idée avec paschimottanasana. Ma posture préférée, souviens-toi → Yoga & Etirements

Tu peux également pratiquer janu-sirsasana. En Viniyoga, on l’appelle la demi-pince. On retrouve notamment cette posture dans le billet sur les règles douloureuses.

Astuce n°3 – Réveiller Ajna

Amoureux de l’ésotérisme, bonsoir. Il fallait bien que l’on s’y colle un jour. Lorsque l’on évoque l’intuition, difficile de rester terre à terre.

Ajna est le chakra du troisième œil, celui situé entre les 2 sourcils. Il est le centre d’énergie de la clairvoyance et du discernement.

Ouvrir ce chakra et y laisser circuler l’énergie permet de d’aiguiser nos facultés de penser et de prendre des décisions. En somme, cela développe l’intuition.

Pour aller plus loin, le travail sur ajna nous permet d’affiner notre discernement. Il nous aide en effet à faire la différence entre une peur et une intuition. Parfois, distinguer la peur d’une intuition véritable que quelque chose de négatif va se produire est impossible. D’autant que la peur, en tant qu’émotion négative, nous ramène dans le mental et nous coupe de notre être profond.

Toujours avec moi ? Courage, c’est bientôt fini.

Pour ouvrir et équilibrer le chakra du troisième œil, il est possible de travailler sur des pratiques de yoga et de méditation spécifiques. On y reviendra en détail le moment venu.

Astuce n°4 – Méditer

Pour se reconnecter à son intuition, il est nécessaire de faire taire le mental. Reprenons la définition du Larousse.

L’intuition est une connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience.

« sans recours au raisonnement ». Et quoi de mieux que ce formidable outil du yoga qu’est la méditation pour faire cesser les tribulations du mental.

Pour méditer, choisis ta technique ! Méditation profonde, transcendantale, zen, sans oublier la plus en vogue, la mindfulness – méditation de pleine conscience.

Les bienfaits de la méditation ne sont aujourd’hui plus à prouver. J’avais tout de même donné 10 bonnes raisons de se mettre à la méditation. Le développement de l’intuition en est une autre. À vos zafus !

Astuce n°5 – Changer de perspective

Si, malgré tes efforts et ta persévérance en yoga, tu n’arrives toujours pas à prendre une décision, il est temps de voir le monde autrement. Pour se remettre les idées en place, rien de mieux que de bouleverser son point de vue.

Pour cela, le yoga te propose tout simplement de marcher sur la tête, ou presque. Vive les postures inversées !

Pour commencer tranquillement, tu peux pratiquer adho-mukha svanasana, le chien tête en bas.

Aventures-toi dans sarvangasana, la chandelle ou encore dans viparita-karani.

Sans oublier la reine des postures inversées, Sirsasana, sans te faire mal !

Enfin, penses-y, tu peux combiner les bienfaits des postures inversées et les flexions arrière. Commence par dvipada pitham et approche en douceur la posture de la roue, chakrasana.

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour développer ton intuition et en finir avec les tergiversions. Sois patient•e, persévère et fais-toi confiance. Tu verras, ça va rouler !

 

D'autres news similaires

Cet article a 4 commentaires

  1. Letizia

    J’aime beaucoup ton blog, il est sympa et tes articles et tes vidéos sont pleines de contenus très interessant. Merci! Je m’en vais me mettre la tete a l’envers!! 😉

    1. Emilie

      Merci Leti c’est adorable 🙂 Ahahah tu nous raconteras si ça t’a inspiré du coup 🙂

Laisser un commentaire