10 bonnes raisons de se mettre à la méditation

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Et de commencer dès aujourd’hui !

Vous avez 5  petites minutes devant vous ? Alors prenez-les pour lire ce qui suit et nul doute que vous aurez envie de débuter la méditation maintenant !

En yoga, la méditation est incontournable. Elle fait partie du fameux trio gagnant

Asâna – Pranayama – Méditation, que l’on peut très grossièrement résumer ainsi :

Asâna : postures de yoga, maîtrise du corps

Pranayama : techniques de respiration, maîtrise du souffle

Méditation, que l’on appelle dyana : maîtrise du mental

Cependant, au travers de mon expérience d’élève, j’ai pu constater que la place laissée à la méditation en cours de yoga est souvent très infime. Et pour cause ! De manière assez évidente, les postures ont la part belle. Il y a même certains styles de yoga qui ne s’intéressent pas du tout à la méditation, privilégiant essentiellement le travail du corps.

De fait, au cours de ces dernières années, je n’avais pratiqué jusqu’ici que très peu la méditation.

Mais depuis quelques mois, je m’y suis mise régulièrement. Tout a commencé il y a quelques mois. J’ai vraiment eu envie d’aller plus loin dans la découverte du yoga. Grâce à ma formatrice de yoga, j’ai découvert bhramari et une étonnante façon de méditer.

Et puis cet été, je me suis intéressée à la pleine conscience à travers Christophe André et son livre :  Méditer jour après jour. J’ai commencé ses exercices de méditation de pleine conscience et j’ai été conquise par sa méthode de méditation guidée.

Par la suite, au détour d’une rencontre toute aussi jolie qu’impromptue, j’ai découvert la méditation profonde à travers cet autre livre : LA MÉDITATION PROFONDE – Le chemin vers la liberté personnelleJ’ai expérimenté cette approche quotidiennement pendant quelques semaines.

Après cela, j’ai également testé la méditation transcendantale.

Mais peu importe la technique, finalement. Toutes sollicitent les mêmes zones de notre cerveau, et toutes ont des bienfaits insoupçonnés, tant sur notre corps que sur notre mental.

J’ai aussi lu, il y a peu (en effet, je lis beaucoup en ce moment !) un autre bouquin* de Jeanne Siaud Facchin, une femme dont je vous ai déjà parlé, notamment dans mon billet sur la gestion des émotions, mais également dans mon récent billet sur le détachement.

*Comment la méditation a changé ma vie…: et pourrait bien changer la vôtre !

Un livre ultra accessible qui met une claque aux clichés sur la méditation et dépoussière le concept. Un livre que j’ai adoré et qui m’a inspiré cet article.

Raison #1 – Méditer réduit le stress

Une raison qui se suffit presque à elle-même. Quand on sait les dégâts que peut causer le stress, que ce soit au boulot ou dans nos vies perso, on a tout intérêt à s’intéresser de plus près à la question.

Certaines techniques méditatives spécifiques ont même été développées pour aller dans ce sens. C’est le cas de MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction – Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience) qui a déjà fait ses preuves dans le combat contre le stress, mais également dans la réduction des angoisses liées à certaines phobies comme l’agoraphobie.

Mais comment expliquer que la méditation puisse avoir un impact positif sur le stress ? Vaste question qui pourrait exiger à elle seule une proposition de thèse. Mais entre données scientifiques et empiriques, les résultats sont d’ores-et-déjà probants.

De manière plus globale, je peux témoigner du fait que la méditation nous ouvre un chemin vers la sérénité en nous ramenant à l’instant présent.

Raison #2 – La méditation aide à mieux gérer nos émotions

À l’instar d’une pratique complète du yoga (posture et respiration), la méditation joue un rôle majeur dans la gestion des émotions. Méditer aide à se sentir plus stable, moins soumis aux fluctuations irrémédiables de la vie.

Loin de chercher à les contenir ou à rejeter nos émotions, la méditation nous aide à mieux les connaître et à les accepter. Et accepter son émotion, lui laisser la place de s’exprimer, c’est aussi apprendre à « lâcher prise » comme dirait l’autre.

Pratiquer régulièrement la méditation nous permet donc de retrouver un équilibre, d’affirmer notre personnalité tout en étant moins soumis aux accès émotionnels. Elle nous apporte une stabilité certaine.

Sur ce point, je peux clairement témoigner positivement des effets de la méditation. On a déjà beaucoup parlé sur le blog de la gestion des émotions, notamment dans le billet sur le lâcher prise. La gestion de mes émotions est probablement l’un des plus grands combats de ma vie.

Au cours de ces 3 dernières années, j’ai beaucoup appris, beaucoup grandis. J’ai compris pourquoi j’étais tant soumise à mes émotions et j’ai appris à l’accepter. À m’accepter moi, en réalité. Accueillir ce que j’étais sans essayer de me contraindre ou de changer. Grâce au yoga, et avec le temps, je gère mieux mes émotions.

Avec la méditation, ce qui est tout aussi contradictoire que surprenant, c’est que l’effet sur la gestion de mes émotions est immédiat. Après ma pratique du matin, je me sens calme, apaisée. Et au cours de la journée, je sens nettement la différence entre un jour avec et un jour sans pratique de méditation. Je me laisse moins facilement emportée par mes ressentis, je parviens à prendre plus de recul sur les choses.

Raison #3 – La méditation apporte la confiance en soi

De toute évidence, une plus grande sérénité et une meilleure gestion de nos émotions nous amène à retrouver l’estime de soi. Tout est intrinsèquement lié, et c’est ça qui est génial ! Il suffit de bouger un levier pour faire bouger les autres… C’est magique !

L’estime de soi. Là, on touche à un concept ultra vaste. Une problématique vieille comme le monde, toute aussi mystérieuse qu’universelle.

Arrêtez-moi si je me trompe, mais il me semble que nous sommes tous, à un moment donné, en quête de cette fameuse estime de soi. Se détacher du jugement des autres, faire le meilleur pour nous-mêmes, avant tout. Plus facile à dire qu’à faire.

En méditant régulièrement, on se rapproche un peu plus de nous-même. On se sent plus en phase avec ce que nous sommes. On s’assume mieux, en laissant jugement et négativité de côté.

Raison #4 – Méditer nous ouvre aux autres

Être mieux dans ses pompes, c’est aussi être mieux avec les autres. On a moins peur de l’autre, de l’inconnu. On ne se sent plus jugé.e, alors on arrête, nous aussi, de juger les autres.

Plus ouvert, plus altruiste, on comprend mieux les autres. Même ceux qui ne pensent pas comme nous, ceux qui ne nous ressemblent pas du tout. Avant, on leur collait des étiquettes, on les jugeait trop vite et, parfois même, on les rejetait. Aujourd’hui, on apprend à composer avec tout ce qu’ils sont; comme on apprend aussi à composer avec tout ce que nous sommes.

Et même sans aller si loin, on peut parfois manquer de tolérance, d’ouverture d’esprit vis-à-vis de nos proches, de ceux que l’on aime le plus. Dans son bouquin, Jeanne S-F évoque également le changement patent dans sa relation aux autres grâce à la méditation, notamment vis-à-vis de son mari. La méditation lui a permis de redécouvrir l’homme qu’elle aimait et de palier le poids des années, de la routine inexorable.

Ça fait rêver, non ?!

10 raisons de se mettre à la méditation

Raison #5 – Méditer rend l’esprit plus clair

Lorsque les pensées négatives sont domptées et que les émotions sont gérées de manière appropriée, l’esprit peut reprendre la place qui lui incombe sans risquer d’être bouleversé.

Méditer permet d’atteindre cette clarté  de l’esprit, cette clairvoyance, essentielle dans la prise de décision.

Ainsi, la méditation nous permet de faire des choix et de les faire de manière éclairée. Ça permet d’éviter les remords et les regrets !

Raison #6 – La méditation booste la créativité

En « musclant » régulièrement notre cerveau et en activant dans celui-ci certaines zones laissées parfois en jachère, la méditation nous aide à être plus créatif.

Une fois de plus, si les émotions et les pensées négatives sont accueillies sans jugements, elles finissent par s’évaporer au profit d’une richesse intellectuelle et d’une créativité exacerbée.

Clairement, depuis que je médite tous les jours, non seulement j’ai cette sensation d’avoir l’esprit plus clair, mais les idées fusent sans s’échapper ! D’habitude, j’ai mille idées à la seconde mais c’est tellement le bordel que je peux oublier une idée géniale à la seconde où elle apparaît dans mon esprit. C’est hyper frustrant, et je vous laisse imaginer les émotions que ça peut provoquer.

Grâce à la méditation, je sens que mes idées s’organisent mieux d’elles-mêmes. Comme si elles m’apparaissaient plus clairement et de manière plus structurée. Quand je vous dis que c’est magique !

Raison #7 – La méditation améliore l’attention et la concentration

Une des raisons pour lesquelles les entreprises commencent à s’intéresser à la méditation pour leurs salariés, c’est qu’elle peut être excellente pour leur business !

Au boulot, et encore plus quand on bosse en open-space, les distractions sont nombreuses. Untel qui se lève pour aller prendre son café, le téléphone qui sonne, les mails qui « pop-up » en bas à droite de l’écran (Nan mais je sais pas vous, mais moi, je NE PEUX PAS m’empêcher de cliquer dessus et de les lire, c’est dingue ! Du coup, j’ai viré la pop-up, ça m’a changé la vie ! ) bref, ça part dans tous les sens et ça devient vite l’enfer pour garder le focus. D’autant qu’à la moindre perturbation, même minime, nous mettons en moyenne plus de 15 secondes pour se concentrer à nouveau sur ce que nous étions en train de faire. Mis bout à bout, ça fait une sacré perte de temps !

La méditation entraîne notre cerveau à garder plus facilement et plus longtemps son attention. Et ça vaut pour le boulot comme pour toutes les activités du quotidien !

Raison #8 – Méditer aide à lutter contre les symptômes dépressifs

Et c’est prouvé ! La Mindfulness Based Cognitive Therapy ou MBCT (Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience) pratiquée par certains thérapeutes, notamment aux US a permis de diminuer de moitié le risque de rechute dépressive.

Comment est-ce possible ?

Pour faire simple, méditer va agir sur le système nerveux parasympathique qui joue un rôle primordial dans notre capacité à se détendre. Ce système appartient lui-même au système nerveux autonome, qui lui gère tout ce que nous ne contrôlons pas consciemment.  En agissant ainsi sur le système parasympathique, tout un tas de mécanismes vont s’activer dans le corps pour apporter plus de relâchement : ralentissement du rythme cardiaque, baisse de la pression artérielle, retour à la normale de la digestion etc.

Raison #9 – La méditation joue un rôle sur notre santé

Si l’on reprend ce que nous venons de voir plus haut concernant l’impact positif de la méditation sur le système parasympathique, on comprend mieux pourquoi méditer, c’est bon pour la santé !

De manière générale, la stimulation du système parasympathique peut avoir des effets considérables sur le système immunitaire, en augmentant le taux d’anticorps dans le sang.

Corroboré par de nombreuses études, il a été prouvé que méditer permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaire et dégénératives, sans oublier l’impact positif sur les troubles respiratoires, digestifs ou encore neurologiques.

Raison #10 – Méditer rend notre quotidien meilleur

La méditation nous aide à vivre mieux, une conclusion ? Oui et non. Plutôt un fait tout aussi troublant qu’avéré.

Méditer nous permet de nous sentir en meilleure forme, physique et psychique. Être mieux dans nos baskets, mieux avec les autres.

La méditation, en agissant aussi sur le cerveau gauche, va permettre de développer les émotions et les pensées positives. Or nous l’avons vu il y a quelques mois lors de mon expérience incroyable du Biofeedback, la pensée positive rend heureux !

Et puis, en permettant de calmer les émotions et le mental, la méditation nous amène à une connexion plus profonde à notre âme, à notre moi profond. La méditation ne va pas changer notre vie et faire disparaître les difficultés. Mais elle nous offre un autre regard sur ces difficultés. Par un discernement accru, elle peut aussi nous amener à nous épanouir et à trouver notre voie. Ainsi, elle permet à ceux qui le souhaitent d’accéder à un niveau supérieur de spiritualité, de mieux comprendre leur chemin de vie, leur « raison d’être ».

Si l’on devait résumer un peu tout cela et ne garder qu’une seule et unique raison de se mettre à la méditation, ce serait de dire que la méditation nous apprend à vivre dans l’instant, nous amenant ainsi à profiter de chaque moment de vie, du plus anodin au plus passionnant.

En lisant ça, on a presque l’impression que la méditation est le truc magique qui peut tout changer. Et c’est pas faux.

Que l’on soit plutôt méditation du soir ou méditation du matin, pratiquée régulièrement et assidûment, elle peut faire des merveilles. Alors certes, ça a l’air facile comme ça. Si méditer était la réponse à toutes nos questions et le chemin vers un mieux-être, pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas ?

D’abord, parce que je pense que, comme le yoga, la méditation souffre encore de beaucoup de clichés. Mon préféré étant celui de dire que la méditation est réservée à une élite, à ceux qui savent déjà faire.

Et puis, pratiquer la méditation, c’est comme pour tout dans la vie, il faut aussi un savant mélange de détermination et de rigueur.

Mais ça en vaut tellement la peine.

Alors, on commence quand ?

D'autres news similaires

Rejoignez les Happy Yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

Cet article a 2 commentaires

  1. Miss Pat'

    Bonjour ! Merci pour ce post très intéressant sur la méditation. Je suis contente d’être tombée sur ton blog car il est vraiment chouette. J’aime les sujets que tu abordes, et surtout le ton simple et plein d’humour que tu emploies. Bravo à toi !
    Des bises et bonne journée !

    1. Emilie

      Hello Miss Pat’, merci beaucoup pour ton gentil mot, ça me touche beaucoup! Des bises 🙂

Laisser un commentaire