Stage Surf et Yoga : le bilan

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

2 mois après mon trip surf et yoga dans les Landes, je prends enfin le temps de revenir sur cette formidable aventure et vous vanter les mérites d’une telle expérience.

Le temps de la lecture, je vous emmène avec moi entre la forêt des Landes et l’Océan Atlantique. Nous voici à Hossegor. Les plages sont belles, la mer s’habille de rouleaux presque parfaits – glassy pour les surfeurs aguerris – et le soleil brille.

Après un nombre incalculable d’échanges mail avec mon amie Tiphaine, d’espoir, de fausses joies et de doutes, nous voici parties pour notre semaine de vacances via Surftrip. Cette école de surf nous proposait un pack Surf et Yoga à 218€ comprenant 5 jours de cours de surf et 5 jours de yoga. Au programme, 1h30 de surf par jour selon les conditions et 1h30 de yoga.

C’était incontestablement l’un des packs les moins chers que nous avions trouvés. Seul hic, nous devions nous débrouiller pour le logement.

Mais pour revenir au cœur du sujet, voici comment s’est déroulé le stage.

Côté yoga, le planning était très riche. Plusieurs types de cours proposés (Mysore, Ashtanga, Vinyasa Flow, Hatha etc.) dispensés par 3 profs plus au top les unes que les autres.

Il y avait des cours tous les jours et toute la journée donc facile de trouver notre bonheur.

Mais ce qui, je pense, nous a le plus ravi, c’est le lieu magique dans lequel les cours étaient dispensés. A quelques kilomètres d’Hossegor, une grande ferme retapée en centre de retraite Yoga au charme fou. J’avais d’ailleurs mis plusieurs photos sur mon compte Instagram.

La Ferme Audine, c’est son nom, un lieu apaisant où il fait bon vivre.

Assidues et motivées, nous avons assisté à 4 cours sur 5 cette semaine-là:

Hatha Yoga le lundi

Restorative Yoga le mardi

Alignement postural en Ashtanga le mercredi

Vinyasa Yoga le vendredi

J’avais d’ailleurs presque oublié que j’avais fait un cours de Vinyasa là-bas ! Après mon expérience surprenante en Vinyasa, la barre était haute ! Finalement, je pense l’avoir apprécié à sa juste valeur !

Chacun des cours était bien menés. Nous avons eu la chance de tomber systématiquement sur des profs formidables, remplies de bonnes ondes.

Le cours de Hatha du lundi m’a laissée totalement K.O. Avec la reprise du surf quelques heures avant, mes petits bras de poulet étaient en souffrance et le cours les a tout simplement achevés !

Le cours de restorative yoga du mardi était déjà bienvenu ! Fin de journée, une belle session de surf dans les mollets, j’attendais ce cours avec impatience et je n’ai pas été déçue !

J’ai également beaucoup aimé le cours d’Ashtanga un peu particulier. On a beaucoup travaillé sur l’alignement à l’aide de cordes et de briques. Je n’ai encore jamais testé le Yoga Iyengar mais ça m’a clairement fait penser à ça. J’ai beaucoup aimé ce travail en profondeur dans les postures. Nous avons beaucoup travaillé les triangles et les fentes avant (parshva-utthanasana). J’ai également apprécié l’utilisation d’accessoires. Nous avons notamment travaillé sur chaise pour les parshva. C’était une expérience très enrichissante.

Côté surf, les conditions étaient tout simplement ouf toute la semaine, à l’exception du dernier jour. Superbes beach breaks, un beau vent offshore, des vagues moyennes toutes mellow, pas de courant, bref le top ! En gros, quand tu débutes en surf, tu ne peux vraiment pas faire mieux niveau conditions ! Pour moi qui reprenais après un bon moment hors de l’eau, c’était idéal !

Le seul truc un peu relou, c’était évidemment le monde à l’eau. Moi qui ai appris à surfer en Nouvelle-Zélande, sur 2 îles qui se partagent 4 millions d’habitants et un peu moins de surfeurs, je n’ai jamais vraiment eu l’habitude de la foule !

Là, tu devais sans cesse faire gaffe à tout le monde, c’était assez stressant. Heureusement, les écoles de surf ont des espaces dans l’eau qui leur est réservés. Il n’y a donc que des surfeurs débutants qui ont souvent plus peur de toi que tu n’as peur d’eux ! En plus, on arbore tous plus ou moins fièrement des planches en mousse donc, pour se faire mal, il faut vraiment le vouloir !

Pour couronner ce contexte quasi idyllique, le prof était génial. Une patate d’enfer, hyper motivant et de super conseils prodigués.

C’était exactement ce dont j’avais besoin. Prendre un peu de niveau, améliorer ma technique et mon style. Ce fut une semaine très productive !

Les jours se sont enchaînés à une vitesse folle et les courbatures omniprésentes. Je comptais beaucoup sur le yoga pour me soulager. Finalement, je me demande encore ce qui, du surf ou du yoga m’a donné le plus de courbatures !

Surf et Yoga, 2 activités complémentaires

J’ai commencé à surfer avant de me mettre au yoga. A l’époque, certains de mes amis pratiquaient déjà le yoga en complément. Je ne me suis jamais vraiment posé de questions sur le pourquoi du comment. Je trouvais ça simplement génial. Pour moi, allier le yoga et le surf était une évidence.

Pratiquer le surf m’a beaucoup changée. J’ai appris à mettre mon égo de côté quand c’était nécessaire. J’ai appris la patience, la persévérance. J’ai aussi compris ce que voulais dire « lâcher-prise‘ ». Même si je n’aime pas trop ce mot, c’est pourtant bien ce que le surf m’a appris.

« Go with the flow » résonne souvent en moi, depuis que j’ai commencé.

Le surf t’oblige à redevenir humble, à te laisser porter. Il t’apprend aussi que chaque vague, comme chaque moment de la vie, est unique. Et qu’il faut le prendre comme il vient. Parfois tu surfes la vague et ce sont les 5 secondes les plus belles de ta vie. Parfois tu tombes, tu passes 10 secondes sous l’eau et tu as l’impression que ça dure 2h. Et puis tu recommences. Encore, et encore.

Il t’apprend à respecter ton environnement, la nature. En surfant, tu te connectes véritablement à une force bien supérieure à toi. Un truc que tu ne peux pas contrôler. L’océan est ce qu’il est et nous apporte ce qu’il a à nous apporter. Le jour où il ne nous apporte rien, où les vagues ne sont pas au rendez-vous, où il ne veut pas de toi, que peux-tu faire d’autre que de l’accepter ? Et le jour où il t’offre ses plus belles vagues, il ne tient qu’à toi d’apprendre à les apprivoiser si tu veux pouvoir les surfer. Dans le cas contraire, tu tombes. Quoi qu’il arrive, tu apprends à accepter ce qui est.

En surf, tu apprends aussi à respecter les autres. Comme dans tous les sports, il existe un code de conduite à suivre. Le respecter, c’est respecter ceux qui partagent la même passion que toi.

Bref, le parallèle entre le surf et le yoga est de plus en plus évident à chaque pratique, à chaque mise à l’eau. Le surf m’apprend ce que j’aime transmettre à travers le yoga.

Pour conclure sur ce stage de folie, voici en bonus 2 écoles de surf chères à mon coeur :

Si vous êtes en Bretagne, allez faire un tour à Crozon et foncez chez mon ami Guillaume et son école Magnet Surf School !

Si vous êtes du côté du Pays Basque, rejoignez l’équipe de Tim et John à Anglet ! Je prends très régulièrement des cours avec eux et c’est pour moi la meilleure école de surf que je connaisse !

Et pour les jours sans vagues, pensez au paddle ! Guillaume, Tim et John propose eux aussi des sorties en paddle avec leur école. Et si vous voulez vous chauffez seul.e, faites un tour sur le site de Passion Nature. Ils ont même un modèle de paddle dédié au yoga, le iGO Tikhine !

Enfin, pour une version plus classique du yoga, mais toujours au bord des vagues, allez voir Sakina et son école pour des cours de yoga à Mimizan.

 

 

D'autres news similaires

Rejoignez les Happy Yogis !

Et reçois gratuitement et en exclu les nouveaux articles ainsi que tout un tas de surprises réservées aux abonné(e)s

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Error: No feed found.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Cet article a 6 commentaires

  1. Tiphaine

    Oooh quel plaisir de te lire et de me remémorer tous ces superbes souvenirs ? Je n’ai qu’une hâte, recommencer!!

  2. Penn ar bled

    Bonsoir, c’est totalement par hasard que je tombe sur ton site. Je pratique le surf et le windsurf depuis longtemps, ce sont des sports qui sollicitent beaucoup le corps et après mes sessions il n’est pas rare que je ressente des douleurs dans le dos et les épaules. Je me suis mise au yoga il y a environ deux semaines (j’avais pris des cours lorsque j’étais étudiante il y a quelques années). Les bienfaits ont été quasi immédiats. En plus de me sentir plus « posée » et « calme », mon dos ne me fait plus souffrir et je me sens plus souple. Je pratique le Vinyasa yoga tous les matins pendant 30 minutes. Enfin tout ça pour dire que ton article sur le surf et le yoga est super intéressant, que le concept est top et que je ne peux que recommander le yoga aux surfeurs, c’est un excellent complément !!!! (Je vais de ce pas lire tous tes articles 🙂 )

    1. Emilie

      Hello! Je suis contente que le yoga t’aide à trouver un équilibre par rapport à ta vie intense de sportive! C’est génial si tu arrives, en plus, à tenir une discipline et à pratiquer tous les jours! Ce n’est as toujours évident 🙂 Je vais de ce pas consulter ton blog, à mon tour 🙂 A bientôt!

  3. Adeline

    Coucou, je lis ton article après avoir lu celui d’Emilie.
    Je vois que le lien entre les deux disciplines se fait de plus en plus! C’est tellement vrai que les deux sont complémentaires! J’en sais quelque chose, vu que je vis en Guadeloupe: on peut y pratiquer le surf toute l’année (ça fait 4 ans que j’ai commencé), et je crois que quelque part, c’est ça qui m’a donné envie de me remettre au yoga (alors que ça faisait plusieurs années que j’avais arrêté). Le zen de la mer, le sentiment de plénitude qu’on trouve dans l’eau, à attendre la vague devant la nature si parfaite, c’est le même qu’on retrouve à la fin d’une séance yoga quand on goûte le bienfait du travail qu’on vient de faire… Et c’est tellement vrai que le yoga est magique pour les douleurs dans le dos (trop de rame….). 🙂 A plus alors, sur une vague peut-être!

    1. Emilie

      Coucou Adeline, Je ne suis jamais allée en Guadeloupe mais je peux bien imaginer que cela doit être idyllique pour pratiquer surf & yoga. Je te souhaite plein de belles sessions alors et oui, peut-être à un de ces jours à l’eau! 🙂

Laisser un commentaire