Et toi, c’est quoi ton type de yoga ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Maintenant que tu as bien saisi que le yoga n’était pas une activité réservée au 3ème âge – si ce n’est pas encore le cas, je t’invite à aller consulter le petit billet sur Le Yoga et ses idées reçues –  tu es prêt.e à te lancer dans l’aventure yoga !

Mais par où commencer ? Tu as vaguement entendu parler de l’Ashtanga; on t’a dit que le Hatha c’était top, que le Bikram c’était hot, bref, tu es un peu largué.e parmi tout ça et tu as probablement besoin d’un petit topo sur le sujet.

Tu t’en seras certainement aperçu, des styles de yoga, il y en a des tas. Grâce à ce billet, on va passer en revue les principaux, ceux que l’on peut trouver à peu près partout en France – oui oui, même dans les bleds paumés ! Les grandes villes n’ont pas le monopole des cours de yoga ! L’idée in fine était de te dégoter le type de yoga qui te correspond, celui qui te convient à toi.

Tout d’abord, petit conseil d’happy yogini avisée, si tu débutes, il peut être intéressant de s’essayer à plusieurs cours. Trouver son yoga, c’est un peu comme dénicher l’homme idéal. Il en faut souvent plusieurs avant de tomber sur le bon !

Outre le fait qu’il y ait plusieurs types de yogas, il existe autant de profs que de manières d’enseigner. La personnalité, le vécu du prof, l’influence de son guru – non le mot « guru » n’est pas un gros mot, et encore moins une insulte ! – tout autant de choses qui peuvent faire qu’avec le/la prof, le feeling passe ou non. Il est donc important de bien prendre son temps et de s’essayer à plusieurs cours, y compris dans le même style de yoga.

Cette liste se veut complète mais non exhaustive. Elle reprend les principaux styles de yoga pratiqués en Occident. J’ai volontairement cherché à les classer par rapport aux intentions des futurs élèves – se détendre, lâcher-prise, se défouler etc. Néanmoins, mon idée n’est pas de cloisonner chaque type de yoga en les enfermant dans une catégorie immuable. Je donne ici une simple direction. Encore une fois, au-delà du style, c’est le/la prof qui donne au cours de yoga toute sa dimension.

 ♦

Quel style de yoga si je veux apprendre à lâcher-prise ?

Pour t’aider à relâcher les tensions du corps et du mental, voici quelques suggestions :

¤ Le Hatha Yoga

Le Hatha Yoga est un terme générique qui désigne finalement la base du yoga. Tous les styles de yoga existants ou presque sont issus du hatha yoga.

Les cours de Hatha sont majoritairement tournés vers l’enchaînement et la prise de postures – âsana. Une pratique qui vient conférer au corps souplesse et renforcement musculaire en profondeur.  Une place de choix est également donnée aux pranayama – techniques de respiration qui visent à contrôler le souffle. Enfin, on peut aborder en Hatha Yoga différents types de relaxation ainsi que la méditation.

A fortiori, c’est le yoga que l’on trouve le plus en Occident. Ni trop intense ni trop tranquille, le principe étant d’enchaîner les postures, chacune d’elle étant tenue plusieurs respirations. Un vrai compromis qui conviendra parfaitement aux débutants en quête de lâcher-prise. Cependant, la rigueur et le niveau de certaines postures en font aussi un yoga qui plaît aux yogis confirmés.

À terme, la pratique du Hatha Yoga permet d’amener le pratiquant à une meilleure santé physique et à l’apaisement du mental. 

Amis parisiens, si vous souhaitez vous essayez au hatha yoga, je vous invite à aller faire un tour aux Ailes du Canal, un studio yoga & Pilates à Paris 10, près de mon adoré et regretté canal Saint Martin <3

¤ Le Yoga Nidra

C’est le yoga du sommeil. Il est basé sur des techniques de relaxation et de visualisation. En cela, il s’apparente à la sophrologie. Dans ce yoga, pas d’âsanas (postures) au sens stricte du terme. On y retrouve cependant des techniques de respiration type Prāṇāyāma. On peut aussi y chanter quelques mantras, mais la technique principale reste la méditation.

Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur sujet, je vous invite à lire le billet sur ma première séance de Yoga Nidra. Une expérience toute aussi agréable qu’insolite !

Quel yoga choisir si j’ai besoin de me défouler, de transpirer ?

¤ L’Ashtanga Yoga

En Ashtanga comme en Hatha Yoga, c’est toujours la respiration qui vient dicter les mouvements du corps, l’enchaînement des postures. Cependant en Ashtanga, on fonctionne par « séries ». Les cours se construisent autour des mêmes postures que l’on va enchaîner et répéter tout le long du cours. Si vous êtes un peu comme moi et que vous êtes du genre à vous ennuyer assez vite et à avoir envie de nouveauté, pas sûr que l’Ashtanga Yoga soit votre préféré ! L’avantage d’une telle pratique, c’est que l’on finit par connaître les séquences par cœur et ainsi, on devient vite très autonome.

C’est également un yoga exigeant; l’objectif étant de créer dans le corps une chaleur intense pour éliminer les toxines, et, in fine, purifier le corps. L’Ashtanga est aussi un excellent moyen de développer les capacités physiques : force, équilibre, résistance etc. Il favoriserait de surcroît la perte de poids.

¤ Le Vinyasa

Ahhh le Vinyasa ! Entre lui et moi, c’est une longue histoire…

Il s’agit d’un yoga très dynamique et exigeant. Presque cardio. Il consiste à enchaîner des postures (souvent acrobatiques) sur le rythme de la respiration.

Ma première expérience de vinyasa il y a quelques années fut pour le moins mémorable. Je n’ai pas du tout été convaincue. Pour en savoir plus, tu peux lire ce billet sans langue de bois → J’ai testé le Vinyasa. À cette époque, l’histoire de synchronisation respiration/mouvement n’était pas au rendez-vous.
Depuis, les choses ont changé. J’ai tenté à nouveau l’expérience et j’ai changé d’avis →  Reconcilliée avec le Vinyasa Yoga.

¤ Le Hot Yoga

Comme son nom le laisse sous-entendre, il faut s’attendre à avoir très chaud !

Imagine une salle chauffée à 37°c… dans laquelle tu dois pratiquer un yoga qui s’apparente étrangement à l’ashtanga, i.e. un yoga intense où les postures s’enchaînent et sont tenues de longues respirations.

Le truc plutôt cool avec le Hot Yoga, c’est qu’avec la chaleur, les muscles s’assouplissent et on a l’impression qu’on peut faire des merveilles ! Mais cela a aussi son revers… on a l’impression de pouvoir aller plus loin et le risque est de pousser son corps au-delà de ses limites.

Le Hot yoga (du même genre que le Bikram) reste un yoga exigeant et pas forcément adapté à tous. Il y a quelques mois, j’avais testé un cours de Hot Yoga lors de mon séjour à Bruxelles. J’ai garde un souvenir plus que mitigé → J’ai testé le Hot Yoga.

Quel type de yoga si je veux y aller tranquille, à mon rythme ?

¤ Le Viniyoga

Les fondements du Viniyoga reposent sur l’adaptation à la personne. Cela en fait un yoga idéal pour les débutants, les personnes en convalescence, les personnes âgées ou encore les femmes enceintes. En effet, le niveau d’exigence des postures et des prāṇāyāmas peut être adapté en fonction des demandes et des besoins de chaque personne. Mais attention ! Cela ne fait pas du Viniyoga un yoga mou ! Il peut être pratiqué par les plus actifs d’entre nous, les enfants, les sportifs etc. Bref, le Viniyoga est un vrai yoga à la carte, ultra-personnalisé, et praticable par tous.

¤ Le Yin yoga

Une pratique douce, même si elle peut se révéler intense ! La plupart des postures sont au sol et on vient travailler essentiellement sur la souplesse. Une jolie pratique qui mêle également la médecine cybernétique chinoise puisque les séances de yin sont construites en s’inspirant largement des méridiens.

¤ Le yoga restoratif

Comme son nom l’indique, le « restorative yoga » est là pour régénérer le corps. Tout est fait dans cette pratique pour laisser le corps se reposer. C’est certainement le yoga le plus doux et enveloppant qui existe. On travaille avec beaucoup de matériel, pour installer le corps dans des postures pendant de longues, de très longues minutes. Il n’y a rien à faire. Juste se laisser porter. Et les résultats peuvent se révéler très surprenants ! Pour en savoir plus, check mon billet sur le sujet → Restorative yoga : l’art de ne rien faire.

Je cherche une discipline exigeante pour tonifier mon corps, voire me soigner

¤ Yoga Iyengar

Le Yoga Iyengar est un yoga qui dont les vertus thérapeutiques sont de plus en plus reconnues. Dans ce style de yoga hérité de BKS Iyengar, élève de Krishnamacharia, on retrouve la pratique des asanas (postures) et des pranayamas (techniques de respiration). Il se distingue des yogas plus classiques en portant une attention toute particulière à l’alignement du corps et à l’utilisation de « supports »: blocs, chaises, sangles etc.

Selon les profs sur lesquels vous pourrez tomber, on m’a rapporté que le Yoga Iyengar pouvait être extrêmement exigeant. L’alignement et le placement du corps sont une donnée essentielle à la discipline et sont souvent privilégiés au détriment de l’écoute des sensations et des limites du corps.

¤ Le Viniyoga

Et oui, encore lui 😉 Un yoga tellement adaptatif qu’il se révèle thérapeutique. Cela dépendra également du professeur et de sa manière de transmettre.

Et si je suis plutôt en quête de spiritualité, quel yoga pour moi ?

Si tu es plutôt branché.e « énergies », « connexion au divin », voici ce que tu peux essayer :

¤ Kundalini Yoga

Ce yoga se distingue notamment parce qu’il inclut plus que les autres une partie chantée: les mantras. A travers ces chants, la pratique intense d’asanas et des pranayama, on cherche à réveiller la Kundalini ou énergie vitale. Fondé sur la maîtrises des énergies, le Kundalini yoga est un yoga puissant et assez exigeant. Il va aider à la canalisation des émotions et agit beaucoup sur le mental.

Globalement, tous les yogas apportent les mêmes bienfaits. D’un côté, ils confèrent au corps souplesse, force et équilibre. De l’autre, ils agissent sur le mental : diminution du stress, apaisement du flow des pensées etc. Si la majorité des cours proposent la combinaison classique asanas/pranayama, chaque cours est évidemment unique. Il peut dépendre de ton état d’esprit au moment du cours, de celui du prof, de l’alchimie entre les élèves, du moment de la journée, de la pratique etc.

Choisir son yoga, ça peut prendre du temps. Du coup, n’hésites pas à tester plusieurs cours, plusieurs profs pour voir ce qui te convient le mieux.

J’espère que tu trouveras ton bonheur. Si c’est le cas, n’oublie pas qu’en France, le yoga n’est pas réglementé et que tout le monde peut s’improviser professeur de yoga.

Aussi, avant de tester un cours, n’hésite pas à demander à ton/ta futur professeur.e son parcours, ses formations etc.

D'autres news similaires

Cet article a 4 commentaires

  1. Alice

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre article qui m’aide beaucoup à connaitre différentes formes de Yoga.
    J’habite actuellement à Paris et vais déménager sur Grenoble à la rentrée 2015.
    Je pratique le Bikram Yoga depuis environ 6 mois et c’est une pratique que j’aime beaucoup.
    Il n’existe pas de centre de Bikram à Grenoble et souhaite donc diversifier ma pratique vers un autre type de Yoga.
    Je compte me diriger vers un Yoga Ashtanga ou Vinyasa.
    Cependant je vois dans votre article que vous avez peut être trouvé un studio de Yoga qui propose de l’Ashtanga dans une salle chauffée à Grenoble.
    Serait-il possible que vous me donnez le nom de ce studio et que vous en parliez d’avantage?

    1. Emilie

      Bonjour Alice,
      Je suis ravie que cet article ait pu vous aider à y voir plus clair. J’avais testé un cours de Hot Yoga à Bruxelles dernièrement et je n’ai pas encore eu l’occasion de tester celui d’Ashtanga à Grenoble. En revanche, j’ai trouvé un lien: http://www.guideyoga.org/centre/38000-ashtanga-yoga-grenoble.html qui pourra sûrement vous aider à en savoir plus.
      Il y a visiblement 2 sessions: une le lundi à Grenoble et l’autre le mardi à Meylan.
      J’espère que vous vous plairez à Grenoble, c’est une très chouette ville. Si vous avez besoin de quoi que ce soit par rapport au yoga, n’hésitez pas à me contacter. D’ici-là, bon déménagement et peut-être à bientôt!

  2. Penn ar bled

    Article très intéressant, ça me donne envie de tester autre chose que le Vinyasa yoga, peut être quelque chose de plus lent 🙂

Laisser un commentaire